/24m/city
Navigation

Crise du logement à Montréal: des «mesures spéciales» si la situation s’aggrave

Crise du logement à Montréal: des «mesures spéciales» si la situation s’aggrave

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Le spectre d’une crise du logement plane sur Montréal et la Ville se penche sur la possibilité de mettre en place des mesures spéciales si la situation s'aggrave.

La nature exacte de ces potentielles «mesures spéciales» n’a pas été précisée par Valérie Plante. La mairesse faisait allusion au «service de référence mis en place par la Ville et au monitoring», a subséquemment indiqué son attachée de presse, Geneviève Jutras. 

L’Office municipal d’habitation de Montréal offre un service de référence pour des ménages risquant de se retrouver sans logis. 

En marge d’une annonce sur les déplacements, Mme Plante s’est dite «très préoccupée» par le faible taux d’inoccupation et assure que la Ville surveille la situation depuis plusieurs mois. 

Alors que la saison des déménagements approche, le taux d’inoccupation se situe à 2 % pour le marché locatif. 

Si ce taux devient «trop faible», des ressources pourraient être déployées pour s’assurer que personne ne se retrouve dans la rue en juillet, a indiqué Mme Plante, sans donner plus de détails.