/sports/tennis
Navigation

Monaco: pas seulement pour les impôts...

Félix Auger-Aliassime
Photo AFP Félix Auger-Aliassime

Coup d'oeil sur cet article

On a appris il y a quelques semaines que Félix Auger-Aliassime a maintenant une résidence à Monaco.

• À lire aussi : Les pieds bien ancrés au sol

Ça permet au Québécois d’avoir un pied-à-terre en Europe, où il peut éviter les longs voyages et s’entraîner avec plusieurs joueurs de l’élite mondiale.

On sait également que Monaco est un paradis fiscal et l’athlète de 18 ans pourrait épargner plusieurs milliers de dollars en impôts canadiens s’il y est résident fiscal. Selon la loi, il n’y a rien qui interdit à un citoyen canadien de bénéficier des avantages fiscaux à cet endroit. 

Auger-Aliassime ne s’est pas défilé lorsque la question lui a été adressée. 

« Les gens peuvent en parler. On est imposés par les pays où l’on encaisse les bourses, a-t-il expliqué. Si je joue aux États-Unis, je paye des taxes à cet endroit. C’est la même chose à Londres ou en France.

C’est tout ce que je peux dire au niveau de l’imposition. J’ai mes raisons personnelles et professionnelles de demeurer à cet endroit. Les gens ne sont pas obligés d’être d’accord non plus.  »

Ce n’est qu’une question de temps avant qu’il signe un contrat de plusieurs millions de dollars avec un commanditaire majeur.

S’il est résident fiscal à Monaco, en théorie, l’essentiel de la somme reviendra dans ses poches. 

Avantage marqué

Ce n’est pas simplement pour une question d’argent qu’Auger-Aliassime a décidé de s’installer dans la principauté. Il a accès à un centre d’entraînement de très haut niveau avec 20 terrains sur terre battue, deux sur surface dure et une salle de conditionnement physique à la fine pointe.

« Avoir une base en Europe était essentiel pour moi, a-t-il précisé. Ça me permet d’éviter les grands voyages durant la saison. 

Je peux aussi m’entraîner avec plusieurs joueurs du top 10 mondial à longueur d’année. C’était la meilleure décision pour moi. »

« C’est un endroit idéal pour un joueur pendant le calendrier et durant la saison morte, a confirmé le responsable du développement élite de Tennis Canada, Louis Borfiga. Novak Djokovic, Alexander Zverev, Milos Raonic et David Goffin sont aussi installés à Monaco. 

Félix peut toujours avoir un joueur de qualité avec qui s’entraîner. Il y a également certains joueurs du club de Monaco qui peuvent servir de partenaire d’entraînement de qualité. »