/news/health
Navigation

Près de 200 enfants intoxiqués à l’acétaminophène en moins de deux mois

Coup d'oeil sur cet article

Près de 200 jeunes enfants au Québec ont été victimes d’une intoxication à l’acétaminophène en moins de deux mois.  

Entre le 6 février et le 28 mars dernier, le Centre antipoison du Québec a dénombré 187 cas d’enfants de moins de cinq ans qui ont été victimes accidentellement de ce médicament.  

En plus de ce nombre, 57 cas d’erreurs thérapeutiques, comme une mauvaise posologie donnée à un enfant, ont été rapportés par le Centre antipoison du Québec durant la même période.  

«L’acétaminophène, c’est très toxique. C’est la première cause d’intoxication médicamenteuse pour tous les groupes d’âge au Québec», a expliqué Guillaume Bélair, infirmier clinicien au Centre antipoison du Québec.  

L’acétaminophène, ou le Tylenol, est «typiquement banalisé parce que c’est en vente libre en grandes quantités, mais ça ne devrait pas», a ajouté M. Bélair.

  • ÉCOUTEZ l’entrevue à ce sujet avec le pharmacien Jean-Yves Dionne sur QUB radio: