/news/currentevents
Navigation

Coupable de meurtres non prémédités: Adèle Sorella interjette appel

Coupable de meurtres non prémédités: Adèle Sorella interjette appel
PHOTO D'ARCHIVES/JOURNAL DE MONTRÉAL/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

L’équipe de défense d’Adèle Sorella interjette appel de son verdict de culpabilité de meurtres non prémédités, a-t-on appris mercredi.

Ses avocats avancent que le juge a fait des erreurs lors des directives qui ont été données au jury. Ils soutiennent aussi que les verdicts étaient déraisonnables.

Le 5 mars dernier, au terme de son second procès, la mère de famille de 53 ans a été reconnue coupable des meurtres de ses deux fillettes et condamnée d’office à la prison à vie au palais de justice de Laval.

Le 31 mars 2009, les corps d’Amanda et Sabrina De Vito, respectivement âgées de 9 et 8 ans, ont été découverts par des proches de Sorella dans leur maison de Laval, après avoir reçu un texto inquiétant de celle-ci.

Les deux gamines, qui ne portaient pas de traces de violence apparente, étaient étendues au sol dans la salle de jeu familiale.

Adèle Sorella était introuvable lors de la funeste découverte. Elle a été arrêtée par les policiers plus tard dans la soirée, après un accident de voiture.

À son premier procès qui s’est conclu en 2013, elle avait été reconnue coupable des meurtres prémédités de ses fillettes.

– Avec Claudia Berthiaume