/opinion/columnists
Navigation

Le Québec est un fromage suisse

Coup d'oeil sur cet article

Ainsi, 14 municipalités ont annoncé qu’elles ne respecteront pas la loi 21 sur la laïcité si jamais elle est adoptée telle que rédigée.

Dans la ville d’à côté, tu ne pourras pas porter de signe religieux si tu es un fonctionnaire en position d’autorité, mais dans ces villes-là, tu pourras.

Ben coudonc.

LES ROYAUMES

Je ne savais pas qu’autant de villes s’étaient séparées du Québec.

Vous le saviez, vous ?

Quand le Québec veut se séparer du Canada, il faut organiser un référendum qui respecte toutes les règles de la démocratie, et même plus.

Mais quand Westmount veut se séparer du Québec, il suffit que la mairesse dise « Bon, ben, ça va faire, là » pour que soudainement, les lois du Québec ne s’appliquent plus sur le territoire de la richissime bourgade anglo-canadienne.

C’est bien pour dire...

On va maintenant avoir le fief de Baie-d’Urfé, la République indépendante de Beaconsfield, le royaume de Côte-Saint-Luc, la principauté de Dollard-des-Ormeaux, le duché de Sainte-Anne-de-Bellevue, le grand Empire de Hampstead, la province de Dorval, l’État souverain de Westmount, la commune autoproclamée de Senneville, le territoire sécessionniste de Montréal-Ouest, la seigneurie de Kirkland, le canton de Pointe-Claire, la cité-État de Montréal-Est, et l’enclave de Ville Mont-Royal.

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

Chaque fief avec sa bannière, son blason et ses armoiries.

On se croirait dans Game of Thrones.

Ne manque plus qu’un nain et trois dragons.

LE BUFFET

Après le boycott de la loi 21, c’est quoi, la suite ?

Sous la gouverne de leur roitelet gonflé à l’hélium, certaines municipalités décideront unilatéralement de ne plus appliquer la loi 101 ou la loi sur la légalisation du cannabis ?

Le Québec va ressembler à un fromage suisse.

« Ici, les résidents peuvent fumer du pot dans les parcs, porter un voile intégral et envoyer leurs enfants à l’école anglaise.

Mais l’autre côté de la rue, le pot est interdit, la police peut arrêter les profs qui portent un signe religieux et les immigrants doivent envoyer leurs enfants à l’école française. »

Tiens, je vais les imiter.

Moi aussi, je vais me comporter comme si le Code civil et le Code criminel étaient un buffet !

Obligation de porter la ceinture de sécurité ?

Nah, ça ne m’intéresse pas !

Interdiction de boire en conduisant ?

Pour les autres, oui, mais pas pour moi !

Interdiction de porter un voile intégral ?

Ça dépend de la face que t’as !

Je vais respecter certaines lois, mais pas d’autres, en fonction de mes valeurs et de mes humeurs.

Je me déclarerai Citoyen Souverain.

Le Québec se soustrait à certaines dispositions de la Charte des droits canadienne et certaines villes veulent se soustraire à certains règlements du Code civil provincial ?

Eh bien, je vais me soustraire aux administrations municipales !

Je serai un pays à moi tout seul !

MES lois ! MES règlements !

My way or the highway !

DÉSOBÉISSANCE CIVILE

Comme me disait le politologue Christian Dufour à QUB radio cette semaine : que des individus manifestent contre une loi et prônent la désobéissance civile est une chose.

Mais que des institutions comme des municipalités ou des commissions scolaires refusent d’appliquer une loi en est une autre !