/sports/hockey/canadien
Navigation

«Aucune raison d’être fier de notre année» -Brendan Gallagher

Maple Leafs c. Canadiens
Photo Martin Chevalier Brendan Gallagher n’a pas été ménagé quand il a été bousculé par Zach Hyman.

Coup d'oeil sur cet article

Normalement, une récolte de 96 points est suffisante pour obtenir son billet pour les séries éliminatoires et, par conséquent, parler d’une bonne saison. Cette fois, ce ne sera pas le cas.

« Le nombre de points n’a aucune importance. Nous aurions pu finir l’année avec 90 ou 89 points et obtenir une place en séries. Notre objectif était d’atteindre les séries. Oui, nous avons amassé 96 points, mais nous avons raté les séries. Il n’y a aucune raison d’être fier de notre année. »

– Brendan Gallagher

« La déception est vive. On était si près. Quand tu vois que ce serait différent dans l’autre association, c’est décevant aussi. Parfois, la vie ne va pas de ton côté. »

– Nicolas Deslauriers


Au moins, la prestation de Ryan Poehling est venue mettre un baume sur la plaie encore vive de cette exclusion. Ses coéquipiers se sont tous réjouis de son entrée réussie.

« Après son troisième but, je lui ai dit que, de mon côté, il m’avait fallu seulement huit saisons avant de réussir mon premier tour du chapeau. »

– Andrew Shaw


En raison des attaquants acquis à la date limite des transactions, Nicolas Deslauriers a été laissé de côté plus souvent qu’à son tour au cours des dernières semaines. Samedi soir, il voyait de l’action pour seulement la quatrième fois lors des 24 derniers matchs.

« Cette saison, je n’ai pas pu me prouver autant que j’aurais voulu. Ça faisait un petit bout que je n’avais pas joué à domicile (9 février). J’ai adoré mon match. Notre trio a bien fait. »

– Nicolas Deslauriers