/weekend
Navigation

Le plaisir du doublage

Le Chainon manquant
Photo PIerre-Paul Poulin Magalie Lépine-Blondeau, Marc Dupré et Laurent Paquin prêtent leurs voix aux trois personnages principaux du Chaînon manquant.

Coup d'oeil sur cet article

Ne soyez pas surpris si vous reconnaissez des voix qui vous sont familières dans le film d’animation américain Le Chaînon manquant. Ce sont en effet trois vedettes québécoises bien connues, Laurent Paquin, Magalie Lépine-Blondeau et Marc Dupré, qui ont prêté leurs voix aux personnages principaux de la version française du film.

Nouvelle production du réputé Studio Laika (Coraline, ParaNorman, Kubo et l’épée magique), Le Chaînon manquant (Missing Link) relate les aventures de Sir Lionel Frost, un chercheur de mythes et de créatures dont le travail n’a malheureusement jamais été reconnu par ses pairs.

Dans une ultime tentative de se faire accepter par l’élite des aventuriers, Sir Lionel effectuera un voyage sur la côte Ouest américaine afin de prouver l’existence d’une créature légendaire qui serait la preuve vivante de l’origine primitive de l’homme : le Chaînon manquant.

C’est au chanteur Marc Dupré que la voix de Sir Lionel Frost a été confiée pour la version française québécoise du film. Père de trois adolescents, le juge-vedette à La Voix n’a pas hésité à accepter ce défi.

Les personnages de Sir Lionel Frost et du Chaînon manquant dans une scène du film d’animation.
Photo courtoisie
Les personnages de Sir Lionel Frost et du Chaînon manquant dans une scène du film d’animation.

« J’ai trois enfants, alors c’est toujours le fun pour moi de participer à ce genre de projet », indique Dupré qui avait déjà prêté sa voix au rôle principal du film d’animation Planète 51 il y a une dizaine d’années.

« Sir Lionel Frost est un rêveur et un aventurier. Dans sa tête à lui, il est le meilleur. Il a une énorme confiance. Mais il a un problème avec le fait que ses pairs ne le considèrent pas du tout. Sa quête est un peu dans ce besoin de se faire aimer. C’est peut-être ça qui a fait que je me suis un peu reconnu en lui. »

Marc Dupré ne cache pas toutefois qu’il a trouvé cette expérience de doublage exigeante.

« C’était un méchant contrat parce que mon personnage parle tout le temps, lance-t-il en riant. Honnêtement, ç’a été un peu difficile pour moi au niveau de la concentration. Mais j’ai trouvé mon erre d’aller à un moment donné. Autant j’ai trouvé ça difficile, autant j’étais vraiment satisfait de moi à la fin. C’est très différent de ce que je fais d’habitude. J’espère que les gens vont aimer ça parce que j’ai mis tout mon cœur là-dedans. »

Un géant attachant

Après avoir fait parler (et chanter !) l’ours Baloo dans le film Le livre de la jungle il y a quelques années, l’humoriste Laurent Paquin a hérité de la voix d’un autre personnage de géant au grand cœur. C’est en effet lui qui fait parler le personnage du Chaînon manquant, une sorte de yeti qui, malgré sa stature imposante, ne ferait pas de mal à une mouche.

« C’est un personnage vraiment attachant. Il est comme un enfant dans un corps de géant. Il est un peu nono, naïf et super attachant. Il n’a aucune malice et il s’inquiète pour tout le monde », explique Laurent Paquin, qui ira voir le film en famille avec son fils de 13 ans et sa fille a 7 ans.

Une habituée du doublage, Magalie Lépine-Blondeau prête quant à elle sa voix au personnage d’Adelina, une aventurière qui va accompagner Sir Lionel Frost dans sa quête.

« C’est une femme courageuse et frondeuse, qui a beaucoup de caractère, qui est sanguine et qui a un petit accent espagnol que j’ai eu beaucoup de plaisir à faire », a souligné l’actrice.


Le film Le Chaînon manquant prend l’affiche vendredi (le 12 avril).