/travel/destinations
Navigation

Un musée du chien au Massachusetts

Un musée du chien au Massachusetts
Photo Lise Giguère

Coup d'oeil sur cet article

Ce curieux petit musée est situé dans le comté de Berkshire, à l’ouest du Massachusetts, à quelques rues du MASS MoCA, l’un des plus grands musées d’art contemporain du pays.

Dans un ancien salon du XIXe siècle – qui a longtemps abrité le Quinn’s Wallpaper & Paint –, le M.O.D. (Museum of Dog) propose quelque 200 articles en lien avec le plus fidèle ami de l’homme.

Des articles de magazine.
Photo Lise Giguère
Des articles de magazine.

Ouvert l’an dernier, le M.O.D. est l’idée de David York, le fondateur de Barking Hound Village (1989), l’une des premières sociétés de garderie, de pension et de toilettage pour chiens aux États-Unis.

Tableau représentant Sophie.
Photo Lise Giguère
Tableau représentant Sophie.

Hommage canin

Cette passion pour les chiens lui a été inspirée par Sophie, une chienne abandonnée qu’il a recueillie et qui est devenue sa meilleure amie. En son souvenir, il a même fondé le restaurant Sophie’s Uptown (Buckhead, en Géorgie) qui remet 25 % de tous les profits aux groupes de sauvetage d’animaux. Maintenant établi dans le Massachusetts, il souhaite partager sa passion à travers le Museum of Dog, sa plus récente initiative philanthropique.

Objets faisant la promotion ou rendant hommage à Lassie, de la célèbre 
série télé américaine du même nom.
Photo Lise Giguère
Objets faisant la promotion ou rendant hommage à Lassie, de la célèbre série télé américaine du même nom.

Dans ce dernier, il a rassemblé des objets de sa collection privée (toiles, dessins, sculptures, photographies et accessoires), des livres anciens, des marionnettes, des cravates Hermès à leur effigie et même une collection de colliers du XIXe siècle. Bref, des objets hétéroclites, dont la valeur, selon le fondateur, varie entre 15 $ et 20 000 $.

Sculptures, tableaux, albums, bibelots, photos, etc.
Photo Lise Giguère
Sculptures, tableaux, albums, bibelots, photos, etc.

Oeuvres d’art

On y trouve également des œuvres d’artistes comme la célèbre Watch Dog de Mary Engel ou les images de William Wegman, photographe spécialisé en portraits de chiens !

Les artistes Jesse Freiden du Massachusetts, Carolyn Carr d’Atlanta et Kathy Ruttenberg de New York sont également inclus dans la collection permanente.

Une sculpture, datant du début du XIXe siècle, réalisée dans une seule 
pièce de bois.
Photo Lise Giguère
Une sculpture, datant du début du XIXe siècle, réalisée dans une seule pièce de bois.

Enfin, dans une salle séparée, des expositions itinérantes sont offertes. C’est le cas de Come See About Me : Daisy, où sont représentées les sculptures (ou dégâts) réalisées par un chien énergique !

Dans ce lieu amusant et instructif, York souhaite également mettre de l’avant le courage de certains chiens. Ainsi il s’associera à York Sculpture Park pour présenter Seismic Dogs of New Madrid (Chiens sismiques de New Madrid), portant sur ceux qui risquent leur vie pour trouver des survivants après un tremblement de terre. Et, au moment de ma visite, on m’a dit travailler à ce que les visiteurs puissent, bientôt, adopter des chiens abandonnés dans ce lieu qui leur est consacré.

  • Lors d’une visite à North Adams, on peut réserver un tour gratuit, vers ou depuis le musée, dans l’une des deux limousines agrémentées de teckels peints à la main. Réservation : info@museumofdog.com
  • Possibilité de visites guidées.
  • Bien entendu, les chiens sont les bienvenus, et ce, gratuitement.
  • Info : museumofdog.com et davidyork.com.