/sports/others
Navigation

March Madness: une finale à saveur défensive

March Madness: une finale à saveur défensive
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les amateurs de festival offensif pourraient être très déçus lors du match opposant Virginia à Texas Tech, lundi soir à Minneapolis, en grande finale du March Madness.

En effet, les deux finalistes du prestigieux tournoi de basketball universitaire américain sont reconnus comme étant deux des équipes les plus défensives de la campagne 2018-2019. Lors des demi-finales, aucune formation n’a été en mesure d’inscrire plus de 65 points, une première depuis 1986 selon le réseau CBS.

Une réalité qui a incité les bookmakers de Las Vegas à favoriser un pointage combiné de 118 points, soit le plus petit total en 20 ans.

Quoi qu’il en soit, l’entraîneur de Virginia, Tony Bennett, ne voit pas la situation comme problématique, au contraire.

«Tout le monde essaye de trouver une façon de resserrer l’écart contre les équipes talentueuses, a indiqué l’entraîneur de 49 ans au site internet du Sports Illustrated. La défensive peut être un très bon égalisateur. Nous pouvons jouer toutes sortes de systèmes. C’est ce qui fait la beauté du sport.»

Le système de Bennett semble plaire aux experts, puisque les preneurs de paris donnent son équipe gagnante, mais pas un seul point...

Négligé, Texas Tech a bien l’intention de causer la surprise.

«Les gens continuent de nous sous-estimer, a dit l’ailier Tariq Owens après la victoire des siens en demi-finale. Nous allons gagner le respect des gens, d’une façon ou d’une autre.»

«Nous avons des gars prêts, prêts à jouer, a-t-il ajouté. Je sais que la nation ne sait pas de quel bois on se chauffe, mais nous nous le savons.»

Zion Williamson est le joueur de l’année

Dimanche, la NCAA a remis le titre de meilleur joueur de l’année à Zion Williamson de l’Université Duke.

L’athlète de seulement 18 ans disputait sa première et probablement dernière année dans le circuit universitaire américain. En effet, Williamson devrait annoncer prochainement sa participation au repêchage 2019 de la NBA et il devrait logiquement être sélectionné au tout premier rang.

Cette saison, le natif de la Caroline du Nord a maintenu des moyennes de 22,6 points, 8,9 rebonds et un taux de réussite de 68% par match.

Williamson et Duke ont été surpris par Michigan Stade lors des quarts de finale du March Madness.