/entertainment/comedy
Navigation

Martin Petit part en tournée solo

Martin Petit à 107 000 km/h sortira neuf ans après Le micro de feu

Martin Petit part en tournée solo
Photo d'archives Agence QMI, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

Seul humoriste à avoir remporté l’Olivier du spectacle de l’année pour chacun de ses trois one-man shows, Martin Petit lancera cet automne son très attendu quatrième effort solo, Martin Petit à 107 000 km/h, a appris Le Journal. Le spectacle sortira pas moins de neuf ans après son précédent, Le micro de feu.

C’est en aidant ses enfants à faire leurs devoirs que Martin Petit a eu l’idée du titre de son nouveau spectacle. « Je suis tombé sur l’information que la Terre tourne à 107 000 km/h et ce n’est pas sorti de mon cerveau. (rires) »

« On n’est pas vraiment conscient qu’on est dans l’espace ni sur une planète, ajoute-t-il. J’ai toujours été fasciné par ces notions-là. Et de savoir qu’on roule à 107 000 kilomètres à l’heure, même en ne faisant rien, j’ai trouvé cette information-là très relaxante. »

L’humoriste a ainsi amorcé l’écriture de son nouveau spectacle à partir de cette réflexion. Il a aussi traité certains sujets qu’il n’avait pu aborder dans son spectacle précédent, Le micro de feu, lancé en 2010.

« Dans ce spectacle-là, j’abordais des tabous, mais il y a des sujets où je n’avais pas trouvé d’angle comique. Là, j’ai pu les aborder. Y a certaines affaires que je n’aurais peut-être pas été capable d’aborder il y a huit ans », dit-il, sans vouloir entrer dans les détails.

En mai 2011, Martin Petit était sorti grand gagnant des Olivier, repartant avec les statuettes du spectacle et de l’auteur de l’année (partagé avec son collaborateur, Dominic Sillon) pour Le micro de feu. L’humoriste aurait alors pu surfer sur cette vague et se remettre rapidement dans l’écriture d’un nouveau spectacle.

Cinq ans de Pêcheurs

Mais la même semaine de la fin de sa tournée, il recevait le feu vert pour sa série Les Pêcheurs. « Au départ, je pensais faire une ou deux saisons, mais ç’a été cinq ans. Avec 13 épisodes par saison, ç’a été le plus gros défi d’écriture de ma carrière. Tout ce que j’ai écrit pendant ces années-là allait pour la série. »

Même s’il a remporté les Olivier du Spectacle de l’année pour Grandeur nature, Humour libre et Le micro de feu, Martin Petit ne ressent pas de pression supplémentaire à quelques mois de lancer son nouveau spectacle. « Quand j’ai écrit Starbuck, avec Ken (Scott), personne ne pensait que ça allait marcher. C’était la même chose avec Les Pêcheurs. Je suis un éternel “underdog” (négligé) et j’adore ça. »


 Martin Petit à 107 000 km/h sera présenté les 14 et 15 octobre à l’Olympia de Montréal, ainsi que le 11 novembre à la Salle Albert-Rousseau de Québec. Pour les détails : martinpetit.com.