/24m/city
Navigation

La présidente du conseil municipal de Montréal siégera comme indépendante

La présidente du conseil municipal de Montréal siégera comme indépendante
SARAH DAOUST-BRAUN/24 HEURES/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

La présidente du conseil municipal de Montréal Cathy Wong a annoncé mardi qu’elle quittait Ensemble Montréal afin de siéger comme conseillère indépendante.

«Le centre-ville fait face à des enjeux assez importants qui sont très complexes, plutôt difficiles, et je pense que je peux mieux servir les résidents du centre-ville comme conseillère indépendante», a expliqué Mme Wong au «24 Heures».

«Je veux mieux collaborer avec l’arrondissement de Ville-Marie», poursuit celle qui est conseillère de Peter-McGill dans cet arrondissement.

«Je veux être en mode solution, de partage et surtout je veux être capable de faire entendre les besoins et les préoccupations du quotidien des résidents du centre-ville parce que nous avons énormément d’enjeux», comme la circulation routière, les chantiers de construction, la sécurité, le logement, a-t-elle énuméré.

Elle dit vouloir participer «en amont» sur des dossiers, comme celui du centre culturel et communautaire de Peter-McGill, dont l’inauguration est prévue en 2023.

Sa décision, annoncée par communiqué de presse mardi, sera aussi partagée à la séance du conseil d’arrondissement de Ville-Marie en soirée. Ayant informé le chef Ensemble Montréal la veille, Mme Wong assure que cela n’a rien avoir avec le «leadership de M. (Lionel) Perez». «On n’est pas du tout en chicane.»

Ce départ «s’explique mal», selon lui.

«Nous on pense que ça démontre la façon que travaille Projet Montréal avec d’autres élus, a soutenu M. Perez. Elle se pense obligée de devenir indépendante pour recevoir une meilleure collaboration des services et de l’administration», estime-t-il.

Élue en novembre 2017, Cathy Wong est la première femme à présider le conseil municipal de Montréal. Elle s’était déjà retirée du caucus d’Ensemble Montréal, opposition officielle à l’hôtel de ville, par souci d’impartialité.

Mme Wong n’est pas la première élue à quitter Ensemble Montréal dernièrement. Le chef du parti soutient qu’il y a une «moins grande fidélisation de la part des élus» au niveau municipal «parce qu’habituellement les partis s’orientent autour d’individus, de maires», ajoutant que plusieurs élus ayant changé de parti par le passé n’avaient pas été réélus subséquemment.

Aspire-t-elle rejoindre les rangs de Projet Montréal? «Je ne suis pas à la recherche d’un parti politique, je suis surtout à la recherche de solutions pour les résidents du centre-ville», affirme Mme Wong.