/sports/hockey/canadien
Navigation

«On méritait de participer aux séries»

Andrew Shaw est fier de la façon dont le CH s’est battu

Andrew Shaw est d’avis que le Tricolore devra être plus constant en 2019-2020.
Photo PIerre-Paul Poulin Andrew Shaw est d’avis que le Tricolore devra être plus constant en 2019-2020.

Coup d'oeil sur cet article

Plusieurs observateurs croyaient que le Canadien serait exclu des séries rapidement au début de la saison. Toutefois, les joueurs de Claude Julien ont plutôt fait durer le plaisir jusqu’à l’avant-dernier match de leur campagne.

« Les gens nous croyaient battus d’avance avant le début de la saison, a souligné Andrew Shaw. On a rivalisé jusqu’à la fin et on méritait de participer aux séries.

« On a terminé la saison avec 96 points. C’est beaucoup de points, mais c’est une division très compétitive. Ça n’a pas fini comme on le souhaitait. »

Cependant, le Canadien n’a pas tout perdu lors de cette campagne. Il a maintenant une identité, après l’avoir perdue l’an dernier. On sait maintenant que c’est une formation rapide et coriace, peu importe l’adversaire.

« On aurait dû être plus constant avec cette identité qui est la nôtre, a précisé Shaw. On est une jeune équipe avec des vétérans qui assument du leadership. Il y a plusieurs bonnes choses qui se passent au sein de cette équipe. »

Aspects à améliorer

Lorsqu’une formation rate les séries trois fois en quatre ans, elle a des lacunes à corriger en prévision de la campagne suivante.

On peut penser que Marc Bergevin aura du boulot l’été dernier afin que le Tricolore évite une autre élimination au terme de la saison régulière. Ce ne sera pas un luxe. Sur la glace, Shaw croit que l’équipe est sur la bonne voie.

« On doit améliorer notre constance dans l’application de notre système, a souligné l’attaquant. On devra également s’assurer d’arriver prêts mentalement et physiquement à chacun des matchs. On a eu quelques lacunes de ce côté à certains moments cette année.

« Je crois qu’on peut atteindre un autre niveau dans nos performances. On l’a prouvé dans les dernières semaines de la saison. On jouait comme une équipe qui était en séries. »

En attente des médecins

Sur une note plus personnelle, Shaw a inscrit, avec une récolte de 47 points en 63 matchs, le meilleur rendement de sa carrière. Il a été l’un des leaders du

Canadien, même s’il a encore raté sa part de rencontres en raison des blessures.

Ses performances ont été reconnues par les dirigeants de l’équipe canadienne en prévision des prochains championnats du monde qui auront lieu en Slovaquie, du 10 au 26 mai.

« Ils m’ont appelé, mais je n’ai pas encore donné ma réponse, a indiqué Shaw. Je dois rencontrer les médecins de l’équipe avant de le faire.

« Je dois obtenir le feu vert de leur part pour y aller. Ce serait un honneur pour moi. »