/news/transports
Navigation

[PHOTOS] Nouvelle manifestation des chauffeurs de taxi à Québec

[PHOTOS] Nouvelle manifestation des chauffeurs de taxi à Québec
Photo Agence QMI, Guy Martel

Coup d'oeil sur cet article

Des centaines de chauffeurs de taxi ont pris d’assaut le centre-ville de Québec, mercredi, afin de réitérer leur opposition au projet de loi 17 du gouvernement Legault qu’ils accusent de vouloir « raser » leur industrie.

[PHOTOS] Nouvelle manifestation des chauffeurs de taxi à Québec
Photo Simon Clark

 

• À lire aussi: Bonnardel lance un site Internet pour les chauffeurs «mal informés»

 Des chauffeurs de Montréal, Lanaudière, Trois-Rivières, Saguenay-Lac-St-Jean et de Québec se sont donné rendez-vous sur le boulevard René-Lévesque un peu avant 10 h, mercredi, soit tout près de l’Assemblée nationale et des bureaux du ministère des Transports. À grands coups de klaxons, ils ont garé leur voiture sur l’artère, ce qui a perturbé la circulation. Le boulevard René-Lévesque a été fermé à la circulation dans le secteur, mais une voie en direction nord est demeurée libre.

[PHOTOS] Nouvelle manifestation des chauffeurs de taxi à Québec
Photo Simon Clark

Puis, les manifestants ont brandi leurs pancartes et ont entamé une marche autour de l’Assemblée nationale où s’amorçaient, mercredi, les consultations parlementaires sur le projet de loi 17 sur la modernisation de l’industrie du taxi. Ils ont ensuite déambulé dans les rues du centre-ville pour se rendre devant l’hôtel de ville de Québec avant de revenir à leur point de manifestation initial. 

[PHOTOS] Nouvelle manifestation des chauffeurs de taxi à Québec
Photo Simon Clark

« Bienvenue à n’importe quelle concurrence, mais respectez les règles du jeu. Il y avait des règlements du taxi. Ça existe depuis des années et tout le monde est content alors bienvenue Uber, mais respecte les règlements du taxi », s’est insurgé Hussein Aber, un chauffeur venu de Laval. 

[PHOTOS] Nouvelle manifestation des chauffeurs de taxi à Québec
Photo Simon Clark

Les manifestants reprochent au ministre Bonnardel de vouloir laisser le champ libre à la multinationale Uber en déréglementant l’industrie faisant ainsi perdre de la valeur à leur permis. Les chauffeurs de taxi évaluent la valeur de ceux-ci à 1,3 milliard de dollars, alors que le gouvernement a proposé jusqu’à 500 M$ en compensation.

[PHOTOS] Nouvelle manifestation des chauffeurs de taxi à Québec
Photo Simon Clark

 

« 10 000 familles vont être dépouillées pour qu’on arrive à laisser la place à Uber. On est capable de cohabiter, mais pas avec un projet de loi comme ça. Il faut que le ministre décide de faire des changements majeurs au projet de loi. C’est pour ça qu’on a demandé le retrait parce qu’il rase l’industrie au complet », s’indigne le porte-parole du Regroupement des intermédiaires de taxi de Québec, Abdallah Homsy qui a de nouveau invité le gouvernement à faire payer Uber pour sa présence dans le marché du transport de personnes.

[PHOTOS] Nouvelle manifestation des chauffeurs de taxi à Québec
Photo Simon Clark

Ouvert aux propositions

 « Moi je suis ouvert aux propositions », a indiqué le ministre Bonnardel. Il a évoqué la possibilité de verser différemment aux chauffeurs de taxi la « cagnotte » de 10 à 13 M$ que le gouvernement prévoit prélever  à Uber au cours des trois prochaines années, en imposant une redevance de vingt sous.

[PHOTOS] Nouvelle manifestation des chauffeurs de taxi à Québec
Photo Simon Clark

« Au Parti québécois, nous, aujourd'hui, on veut réaffirmer notre position contre la déréglementation proposée », a indiqué de son côté le député péquiste Joël Arsenault, lors d’un point de presse avec des chauffeurs de taxi et certains de leurs proches. 

[PHOTOS] Nouvelle manifestation des chauffeurs de taxi à Québec
Photo Simon Clark

« On pense que, sous le couvert de la modernisation, le projet de loi du gouvernement de la Coalition avenir Québec va ni plus ni moins anéantir une industrie québécoise, jeter des milliers de gens à la rue », a dénoncé le porte-parole péquiste en matière de transports.

Symboles nazis

[PHOTOS] Nouvelle manifestation des chauffeurs de taxi à Québec
Photo Simon Clark

Par ailleurs, les organisateurs de la manifestation ont dû effectuer une mise au point après qu’au moins une affiche sur laquelle on pouvait notamment apercevoir une croix gammée, symbole associé à l’Allemagne nazie, a été brandie par un participant. Des photos du ministre des Transports, François Bonnardel, et du premier ministre, François Legault, arborant des moustaches rappelant celle de Hitler, y figurait notamment alors que ces affiches associaient le gouvernement Legault au régime nazi. 

« On se dissocie complètement de cela », dit Abdallah Homsy. « C’est une personne. On l’a sensibilisée et elle a déchiré tout de suite cette pancarte-là. On n’est pas là pour attaquer personne. »

Certains manifestants ont également qualifié le ministre Bonnardel « d’assassin » et de « raciste ». « Nos gens sont au désespoir. On essaie de contrôler pour manifester de façon très polie », ajoute M. Homsy.

Des manifestants de la CSN, qui participait à un évènement dans le secteur, sont venus soutenir les chauffeurs de taxi mercredi midi de même que certains députés dont le porte-parole de l’opposition officielle en matière de transport, Gaétan Barrette, et des députés de Québec solidaire.

La manifestation s’est terminée vers 13 h.

- Avec la collaboration de Marc-André Gagnon