/sports/hockey/canadien
Navigation

Repêchage LNH: 15 joueurs pour le Canadien au 15e rang

Coup d'oeil sur cet article

Les chances du Canadien de mettre la main sur le premier choix au total du repêchage étaient minces. Pratiquement nulle. Une chance sur 100.

La loterie pour déterminer l’ordre des sélections n’aura pas fait de cadeau au CH. En étant l’équipe ayant récolté le plus de points sans se qualifier pour les séries, le Tricolore obtient le 15e choix au total. Le dernier choix parmi les équipes qui ne participeront pas à la danse du printemps.

Même s’il ne pourra même pas espérer toucher avec une pole de 10 pieds l’Américain Jack Hughes, de même que le Finlandais Kaapo Kakko, le Canadien pourra toutefois ajouter un espoir de premier plan à sa banque déjà bien garnie.

Selon une compilation effectuée par journaldemontreal.com, voici 15 joueurs qui pourraient être choisis avec la 15e sélection du repêchage qui se tiendra à Vancouver les 22 et 23 juin prochain.

*Les 10 joueurs pressentis pour être choisis dans le top 10 ont été laissés de côté. Pour voir la liste, consultez le tableau au bas de l’article.

1. Alex Newhook | C | 5 pi 11 po, 183 lb | Victoria (BCHL)

Photo Twitter / @BCHLGrizzlies

 

Un joueur de centre électrisant qui demande et redemande la rondelle lorsqu’il est sur la glace, Newhook a terminé la dernière saison avec une moyenne de point par match de 1,92 dans la BCHL (102 points en 53 matchs).

Ses habiletés ainsi que son coup de patin lui permettent d’éviter constamment les tentatives adverses de le contrer. Un joueur de centre bâti pour le hockey d’aujourd’hui.

2. Cole Caufield | AD | 5 pi 7 po, 162 lb | USNTDP-U18 (USHL)

Photo Courtoisie / USA Hockey

Possiblement le meilleur franc-tireur de ce repêchage, Caufield possède un lancer des poignets explosif ainsi qu’une facilité déconcertante à dénicher les meilleurs endroits pour se servir de son tir dévastateur.

Ne laissez pas son petit gabarit vous berner. Il a inscrit pas moins de 83 buts en autant de parties cette saison avec le programme de développement américain.

3. Cam York | D | 6 pi, 175 lb | USNTDP-U18 (USHL)

Photo Courtoisie / USA Hockey

Un défenseur gaucher mobile qui aime se porter à l’attaque, York a récolté plus d’un point par match lorsque le programme de développement des moins de 18 ans affrontait des équipes de la USHL cette saison.

Il est exactement le type de joueur qui comblerait un besoin chez le Tricolore.

4. Raphaël Lavoie | AD | 6 pi 4 po, 205 lb | Halifax (LHJMQ)

Photo Courtoisie / Mooseheads de Halifax

Après avoir connu une saison régulière en dents de scie, Lavoie est en train d’écraser tout sur son passage lors des éliminatoires de la LHJMQ. Après avoir affiché une récolte de 73 points, dont 32 buts en saison – une mince progression par rapport à l’an dernier – il revendique pas moins de 13 buts et 23 points en 11 matchs de séries.

Un ailier habile et agile pour un joueur de son gabarit, il possède un potentiel plus qu’intéressant. Ne reste qu’à savoir s’il pourra l’atteindre.

5. Thomas Harley | D | 6 pi 3 po, 183 lb | Mississauga (OHL)

Photo AFP

Harley a affiché une belle progression par rapport à l’an dernier, récoltant 43 points de plus que la saison dernière. Un arrière de 6 pi 3 po qui se déplace bien sur la glace et qui aime appuyer l’attaque, Harley sera très convoité en juin prochain.

S’il est en mesure de limiter les erreurs de jugement dans son territoire et d’améliorer son positionnement défensif, il deviendra un arrière capable d’évoluer au sein de l’une des deux premières paires d’une formation de la LNH.

6. Ville Heinola | D | 5 pi 11 po, 176 lb | Luuko (Liiga)

Photo AFP

En seulement 34 parties dans la meilleure ligue de hockey de la Finlande, Heinola a récolté 14 points cette année. Sa moyenne de point par match (0,41) est la troisième meilleure jamais enregistrée par un arrière de moins de 18 ans dans l’histoire de ce circuit.

Il possède un coup de patin gracieux ainsi qu’une vision du jeu très avancé pour un joueur de son âge.

7. Victor Söderström | D | 5 pi 11 po, 176 lb | Brynäs IF (SHL)

Photo Courtoisie / Brynäs IF

Après un excellent début de saison chez les moins de 20 ans, Söderström a été promu dans l’équipe senior du Brynäs et n’a jamais regardé derrière lui.

En 44 parties, il a inscrit quatre filets et sept points, une récolte plus que satisfaisante pour un arrière de moins de 18 ans dans cette ligue hautement compétitive.

En raison de son coup de patin efficace dans tous les sens, ainsi que son rythme de jeu élevé, Söderström possède les qualités recherchées chez un défenseur moderne.

8. Jakob Pelletier | AG | 5 pi 9 po, 158 lb | Moncton (LHJMQ)

Photo Agence QMI, Simon Clark

Le petit attaquant québécois a connu une saison exceptionnelle avec les Wildcats de Moncton, enregistrant un total de 89 points en seulement 65 parties.

La majorité de ses points ont été acquis en raison de son acharnement et de son éthique de travail. Il donne son 100 % chaque fois qu’il embarque sur la glace.

Malgré son petit gabarit, Pelletier ne recule devant aucun défi et ne se tient que très rarement en périphérie.

9. Bobby Brink | AD | 5 pi 8 po, 159 lb | Sioux City (USHL)

Photo Courtoisie / Sioux City Musketeers

L’un des attaquants les plus habiles de ce repêchage, Brink a le don de garder les défenseurs adverses sur les talons. Ses mains sont agiles et trompeuses mêlées à un excellent coup de patin font de lui une arme redoutable en territoire ennemi.

En 42 parties cette année, il a récolté 35 buts et 67 points.

10. Ryan Suzuki | C | 6 pi, 170 lb | Barrie (OHL)

Photo AFP

Le frère cadet de l’espoir du CH Nick Suzuki possède un style de jeu qui diffère un peu de son aîné. Son coup de patin est un peu plus solide et il préfère opter pour la passe plutôt qu’un tir.

Même s’il est un moins bon franc-tireur que son frangin, Ryan Suzuki préconise lui aussi un style de jeu axé sur la patience et le contrôle de la rondelle. Il est l’un des meilleurs fabricants de jeu de ce repêchage.

11. Philip Broberg | D | 6 pi 3 po, 192 lb | AIK (Allsvenskan)

Photo AFP

Broberg a fait écarquiller les yeux de bien des amateurs de hockey au dernier Tournoi Hlinka-Gretzky. Comment un joueur de ce gabarit peut-il se déplacer avec autant d’aisance sur la glace?

Son coup de patin est son principal atout, mais il possède également de bonnes habiletés avec la rondelle. On se questionne toutefois par rapport à son sens du jeu puisqu’il a tendance à prendre des décisions douteuses avec la rondelle.

12. Matthew Robertson | D | 6 pi 3 po, 198 lb | Edmonton (WHL)

Photo AFP

Si le CH souhaite opter pour un choix plus sûr, Robertson est un bon candidat. Un arrière fiable qui se targue d’être aussi efficace dans sa zone qu’en territoire offensif, il est rapidement devenu le joueur de confiance à la ligne bleue des Oil Kings malgré son jeune âge.

En 52 parties cette année, il a inscrit 33 points, dont sept filets, en plus d’affronter les meilleurs trios des équipes adverses.

13. Pavel Dorofeyev | AD/AG | 6 pi, 163 lb | Magnitogorsk (KHL)

Photo Courtoisie / IIHF

Dorofeyev a complètement dominé le circuit junior russe cette saison, ce qui lui a valu une promotion de 23 rencontres dans la KHL avec le Mettalurg de Magnitogorsk.

Un talentueux joueur offensif, il peut autant inscrire un but de toute beauté qu’effectuer une passe à haut coefficient de difficulté.

14. Athur Kaliyev | AD | 6 pi 2 po, 185 lb | Hamilton (OHL)

Photo Courtoisie / Hamilton Bulldogs

L’un des joueurs les plus polarisants de ce repêchage, Kaliyev a noirci la feuille de pointage à répétition cette année avec les Bulldogs de Hamilton. Il a déjoué les gardiens adverses à 51 reprises, en plus de récolter autant de mentions d’aide.

Par contre, lorsqu’on évalue attentivement son style de jeu, on voit un joueur qui n’est pas toujours impliqué à 100 % et qui ne bataille pas pour l’obtention de la rondelle. Un style qui a de quoi refroidir les équipes comme le Canadien, qui préconise le jeu axé sur la vitesse et l’effort.

Est-il un joueur paresseux ou cérébral? Comment un joueur paresseux peut-il récolter autant de points? On aura des réponses dans quelques années seulement.

15. Samuel Poulin | AG | 6 pi 1 po, 207 lb | Sherbrooke (LHJMQ)

Photo le Journal, ANNIE T. ROUSSEL

Comment ne pas inclure Samuel Poulin dans ce palmarès? À l’image de son compatriote Raphaël Lavoie, Poulin est en train de tout arracher lors des séries de la LHJMQ avec une récolte de huit buts et 14 points en seulement neuf rencontres.

Même s’il est bien moins entouré que les deux autres joueurs de la LHJMQ répertoriés dans cette liste, il a tout de même récolté 76 points en 67 matchs au cours de la saison régulière tout en étant un joueur dévoué et impliqué physiquement.

 

Top 10 pour le repêchage 2019 de la LNH

 

­ Joueur Pos. Grandeur/poids Équipe
1 Jack Hughes C 5 pi 11 po, 170 lb USNTDP (USHL)
2 Kaapo Kakko AD 6 pi 2 po, 194 lb TPS Turku (Liiga)
3 Alex Turcotte C 5 pi 11 po, 185 lb USNTDP (USHL)
4 Vasili Podkolzin AD/AG 6 pi 1 po, 183 lb SKA-1946 (MHL)
5 Peyton Krebs C 5 pi 11 po, 180 lb Winnipeg (WHL)
6 Bowen Byram D 6 pi 1 po, 192 lb Vancouver (WHL)
7 Dylan Cozens C 6 pi 3 po, 185 lb Lethbridge (WHL)
8 Kirby Dach C 6 pi 3 po, 195 lb Saskatoon (WHL)
9 Trevor Zegras C 6 pi, 169 lb USNTDP (USHL)
10 Matthew Boldy AD 6 pi 2 po, 192 lb USNTDP (USHL)