/opinion/columnists
Navigation

Tenez bon, monsieur Legault!

Coup d'oeil sur cet article

Lucien Bouchard m’a déjà dit comment il s’y prenait pour se concentrer lorsqu’il devait prononcer des discours devant des militants qui le haranguaient.

« Quand je parlais en public et que des gens manifestaient, je pensais toujours aux millions de personnes qui, elles, ne manifestaient pas. Je les imaginais derrière la foule qui clamait des slogans. C’est à ces gens que je parlais, c’est à eux que je pensais... »

Une manif féministe ?

J’espère que François Legault va suivre ce conseil au cours des prochains jours.

Que chaque fois qu’il va voir des pancartes le traitant de nazi ou de facho, il va penser à tous ces citoyens (65 % des Québécois selon un récent sondage CROP) qui appuient son projet de loi sur la neutralité de l’État.

Car ça risque de brasser.

Non seulement des dizaines de groupes minoritaires ne représentant qu’une infime portion de la population vont-ils descendre dans la rue pour traiter le gouvernement (et les Québécois qui l’ont élu démocratiquement) de tous les noms, mais des journalistes supposément « objectifs » vont faire tout ce qu’ils peuvent pour discréditer la « méchante » loi 21.

Regardez la couverture médiatique de la manif organisée par Adil Charkaoui dimanche.

Dans les faits, comme l’ont souligné Denise Bombardier et Steve E. Fortin, c’était une manif d’extrémistes religieux musulmans, où l’on criait « Allahu akbar ! » et distribuait des hijabs.

Mais sous la plume de certains idéologues déguisés en journalistes, c’est devenu une manifestation de féministes éprises de liberté !

Vous croyez que j’exagère ? Voici ce qu’a écrit Caroline Montpetit du Devoir :

« C’est sur le thème de la liberté que la manifestation s’est essentiellement déroulée. Certains slogans avaient des échos résolument féministes : “Bikini, leggings, voile ou burqa, c’est mon choix”, disait une pancarte. »

Eh oui !

Mettre le bikini, les leggings, le voile et la burqa sur un pied d’égalité est un propos « résolument féministe » ! Une ode à la liberté !

Comme m’a écrit un ami Facebook : « Les sœurs Shafia ont été tuées parce qu’elles voulaient mettre les deux premiers et abandonner les deux derniers. »

Mais bof...

Pourquoi se contenter de décrire platement ce qu’on voit et ce qu’on entend quand on peut modeler la réalité pour qu’elle épouse les contours de notre idéologie ?

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

Ne pas plier

Au 104,7 FM en Outaouais, hier, c’était au tour de Luc Lavoie (qui a déjà comparé la loi 21 au manifeste antisémite Mein Kampf d’Adolf Hitler) d’en remettre une couche. « S’il y a une formule qu’il ne faut pas suivre, c’est la formule française, a-t-il dit. A-t-on envie de finir avec le Bataclan, le camion-bélier à Nice et Charlie Hebdo ? » En d’autres mots, si François Legault ne recule pas sur son projet de loi liberticide, les islamistes piqueront une sainte colère et le PM se retrouvera avec du sang sur les mains... Alors, plions, les amis, pendant qu’il est encore temps ! C’est ce genre de soupes indigestes que l’on va servir à François Legault au cours des prochains mois. Jour après jour après jour. Espérons que notre PM ne cédera pas au chantage émotif...