/sports/soccer/impact
Navigation

Impact: dans quel état sera le terrain du Stade Saputo?

La météo du début de semaine a été dure pour le gazon

Impact: dans quel état sera le terrain du Stade Saputo?
Photo Chantal Poirier

Coup d'oeil sur cet article

Après six matchs à l’étranger, l’Impact fait finalement son entrée au stade Saputo samedi, mais dans quel état sera le terrain ?  

• À lire aussi: Ignacio Piatti: plus long que prévu 

L’organisation montréalaise n’a pas voulu commenter la situation, mais le cliché croqué jeudi par notre photographe montre que la surface semble en assez bon état.  

Évidemment, les conditions météorologiques qui ont prévalu en début de semaine avec l’épisode de verglas, lundi, suivi de la neige, mardi, n’ont pas aidé la situation.  

Impact: dans quel état sera le terrain du Stade Saputo?
Photo Chantal Poirier

Au moins, il fera beau samedi puisque Environnement Canada prévoit une température de 13 °C avec du soleil.  

On veut surtout s’assurer que la surface de jeu soit sécuritaire pour les joueurs afin d’éviter tout risque de blessure, ce qui est essentiel dans le contexte. 

ÉCOUTEZ LA CHRONIQUE DE JEAN-CHARLES LAJOIE AU MICRO DE BENOIT DUTRIZAC:

En même temps, ça ne sera pas la première fois que l’état d’un terrain est affecté par la météo. Lors du week-end d’ouverture, les Timbers de Portland et les Rapids du Colorado avaient joué sous une neige constante dans les hauteurs du Colorado.  

À pied d’œuvre  

Le directeur des terrains sportifs, Roch Poulin, et son équipe sont à pied d’œuvre depuis mercredi afin d’offrir la meilleure surface de jeu possible samedi après-midi.  

 En raison des caprices météo du début de la semaine, il a fallu attendre le milieu de la semaine pour enlever la toile qui recouvrait le terrain puisqu’au moment où toute la neige qui la recouvrait avait fini de fondre, le verglas et la neige se sont abattus sur Montréal.  

Impact: dans quel état sera le terrain du Stade Saputo?
Photo Chantal Poirier

C’est donc sur un gazon plutôt jaune que l’Impact et le Crew vont s’affronter samedi.  

Et il faut se demander si la pelouse sera durable puisque les racines n’auront pas baigné dans le soleil bien longtemps. C’est donc dire que le terrain risque de dépérir rapidement.  

Heureusement que le Bleu-blanc-noir ne rejouera à domicile que dans deux semaines, ce qui devrait laisser un peu de temps pour que le gazon se refasse une beauté, pour autant que la température grimpe un peu.  

Préoccupation  

Rémi Garde n’a pas caché que la situation cause de petites inquiétudes au sein de l’équipe.  

« C’est une assez bonne préoccupation. On n’était pas là, mais on a vu les images de la tempête de neige pendant qu’on était à Washington.  

« Je sais que le club va tout mettre en œuvre afin qu’on puisse jouer ce premier match que tout le monde attend et qu’on a envie de jouer. »  

Impact: dans quel état sera le terrain du Stade Saputo?
Photo Chantal Poirier

Garde y est tout de même allé d’une boutade qui a bien fait rire les nombreux représentants des médias, jeudi matin.  

« J’espère que ce sera dans les meilleures conditions. Ceci étant, quand on a joué au Yankee Stadium, on peut presque jouer partout. »  

La portion du terrain qui empiète sur l’avant-champ du Yankee Stadium est recouverte de gazon en rouleau et dès la première minute du match de samedi dernier, des morceaux de gazon ont commencé à se détacher de la surface de jeu.  

Problème  

La situation vient tout de même mettre en relief le problème qu’éprouvera l’équipe dès l’an prochain.  

En effet, à compter de 2020, l’Impact devra disputer son premier match à domicile en mars, la ligue lui ayant accordé un passe-droit cette année.  

Il faudra donc soit penser à installer un système de chauffage sous le terrain ou bien jouer au Stade olympique, ce que l’équipe n’a pas particulièrement envie de faire.  

Ce match contre le Crew de Columbus sera présenté six ans jour pour jour après qu’un match entre les deux équipes eut été reporté d’une journée en raison d’un mélange de pluie et de neige qui avait laissé la surface de jeu dans un état impraticable.  

Le président de l’équipe, Joey Saputo, avait d’ailleurs participé aux efforts de déneigement en allant pelleter dans les gradins.