/entertainment/celebrities
Navigation

Bilan d’une survivante

Anick Lemay
Photo Anne-Lovely Ètienne Anick Lemay

Coup d'oeil sur cet article

« L’année passée, le 10 avril, je pensais mourir », confie la comédienne Anick Lemay, qui a reçu un diagnostic du cancer du sein, au printemps dernier.

En rémission, la survivante s’estime­­­ chanceuse d’être toujours en vie.

« J’ai eu peur de mourir pour vrai. Je n’en reviens pas d’être toute là, avec un livre dans les mains et la vie devant moi. C’est beau, la vie », s’exclame-t-elle, rencontrée au lancement de son recueil Le gouffre lumineux, mercredi dernier, à l’Espace­­­ Infopresse.

De plus, au cours des prochains mois, la comédienne enchaînera plusieurs projets, dont celui de renouer avec le rôle de Noémie, dans la télésérie L’Échappée.

« J’ai repris hier les tournages. J’avais le trac. J’ai arrêté pendant un an et cela ne m’était jamais arrivé d’arrêter de jouer. J’ai eu du fun ! J’adore jouer ! J’espère aussi réaliser un court métrage que j’ai déposé en février à la SODEC. J’attends les sous. Il y a aussi un documentaire que je tourne et que je réalise cet été sur la mastectomie », dévoile-t-elle.