/opinion/columnists
Navigation

Taxis et évasion fiscale

Coup d'oeil sur cet article

Depuis quelques semaines, l’industrie du taxi nous a habitués à de bonnes grosses doses de démagogie.

Comme si un mensonge répété mille fois devenait une vérité, nous semblons désormais imperméables à l’affirmation voulant que l’initiative du gouvernement ait pour effet de brutalement jeter 22 000 familles à la rue.

Or, il y a très exactement 6270 propriétaires de permis. Le reste des chauffeurs ne seront pas pénalisés, bien au contraire. Ils seront avantagés par le fait qu’ils n’auront plus à payer pour louer la voiture d’un titulaire de permis.

Les faussetés et les exagérations comme celle-ci sont légion dans le discours de l’industrie.

Alors, permettez-moi d’entrer dans la danse !

Entente

En 2017, Revenu Québec évaluait à 72 millions de dollars, sur une base annuelle, l’évasion fiscale dans l’industrie, 72 millions par année.

Sachant que les contrôles ont été resserrés au cours des dernières années, on se doute fort que le manque à gagner était beaucoup plus important jadis.

Mais ne soyons pas trop rancuniers. Allons-y simplement. Reculons d’une décennie seulement et prenons le montant de 72 millions comme référence. C’est donc dire qu’au cours des dix dernières années uniquement, les taxis ont privé le trésor public d’au moins 720 millions de dollars.

Le gouvernement s’est engagé à verser 500 millions en guise de compensation ? Parfait ! Soyons bons joueurs et soustrayons ce montant du 720 millions que vous nous devez, chers amis.

Il vous reste ainsi un petit 220 millions à remettre. Vous voulez procéder au paiement de quelle manière ? On vous promet qu’on n’exagérera pas sur le taux d’intérêt !

Réalité

Voyez ? C’est si facile de faire de la démagogie. N’empêche que, comme l’a dit en commission parlementaire Guillaume Lavoie, qui a présidé le groupe de travail sur l’économie collaborative, la question de l’évasion fiscale doit être prise en compte dans l’évaluation de la valeur réelle des permis. Ça, c’est un fait.