/sports/golf
Navigation

Tiger Woods se rapproche des meneurs à Augusta

Tiger Woods se rapproche des meneurs à Augusta
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

L’Américain Tiger Woods a remis une carte de 68 (-4), ce qui lui a permis de se rapprocher à un coup du groupe de meneurs, vendredi, lors de la deuxième ronde du tournoi des Maîtres présenté à Augusta, en Géorgie.

En vertu de son cumulatif de 138 (-6), l’ex-numéro un mondial se retrouve au sixième échelon, en compagnie de son compatriote Dustin Johnson et du Sud-Africain Justin Harding.

Lors de sa journée de boulot, Woods a réussi six oiselets et a fauté aux cinquième et huitième fanions. L’athlète de 43 ans aurait pu finir la ronde au sommet, mais il a raté deux coups roulés lors des deux derniers trous, devant ainsi se contenter des normales.

«C’était vraiment plaisant, a indiqué Woods en entrevue au réseau ESPN après sa ronde. J’ai raté quelques coups, mais dans l’ensemble c’était une bonne journée. J’ai été patient et j’ai travaillé fort. J’ai essayé d’avoir le plus d’oiselets possible et quand j’avais une bonne ligne, je l’attaquais.»

Cinq golfeurs se partagent le sommet après 36 trous, dont l’Américain Brooks Koepka et l’Australien Jason Day. Dans le groupe de meneurs, c’est le Sud-Africain Louis Oosthuizen qui a connu la meilleure ronde. Ce dernier a joué 66 (-6), ce qui lui a permis de faire un bond de 20 places au classement général. L’Italien Francesco Molinari et l’Australien Adam Scott complètent le groupe de tête.

Comeneur après la première manche, l’Américain Bryson DeChambeau a connu une horrible performance de 75 (+3). Il a commis quatre bogueys et un double boguey, mais a tout de même réussi trois oiselets. Il pointe maintenant au 16e rang, à égalité avec six adversaires, et accuse quatre coups de retard sur les meneurs.

Corey Conners recule

Du lot de golfeurs au 16e échelon, on retrouve le Canadien Corey Connors, qui a perdu cinq rangs. Le natif de l’Ontario a remis une carte de 71 (-1), ce qui lui confère un cumulatif de 141 (-3).

L’autre représentant de l’unifolié participant à ce prestigieux tournoi, Mike Weir, n’a pas été en mesure d’éviter le couperet, qui était établi à +3. Le Canadien de 48 ans a joué 76 (+4), commettant notamment six bogueys.