/news/transports
Navigation

Nouvelle plaque d’immatriculation commémorative pour les vétérans

Kenneth R. Ouellet, de Légion royale canadienne, et les ministres François Bonnardel et Éric Caire.
Photo Didier Debusschère Kenneth R. Ouellet, de Légion royale canadienne, et les ministres François Bonnardel et Éric Caire.

Coup d'oeil sur cet article

Chose promise, chose due. Les vétérans auront une nouvelle plaque d’immatriculation commémorative pour souligner leur contribution. Le Québec emboîte le pas aux autres provinces canadiennes.

Après 16 ans de représentations, les vétérans du Québec ont enfin vu leur patience être récompensée. Pour le gouvernement de la CAQ, il s’agit de la réalisation d’une promesse électorale.

Selon le ministre des Transports, François Bonnardel, la plaque dévoilée vendredi n’est ni plus ni moins que la plus belle en Amérique du Nord. « Cette plaque va traverser le temps. On peut être fier au Québec d’avoir une plaque comme celle-là », a-t-il dit.

« À la hauteur de nos sacrifices »

La nouvelle plaque d’immatriculation est ornée d’un champ de coquelicots, de deux profils de soldat, celui d’un homme et celui d’une femme, ainsi que de la mention « vétérans », en haut à gauche. « Nous pourrons être identifiés à la hauteur de nos sacrifices », a commenté Kenneth R. Ouellet, président de la Direction provinciale du Québec de la Légion royale canadienne.

Selon M. Bonnardel, le coût de remplacement des plaques est évalué à environ 200 000 $. Le gouvernement estime qu’environ 10 000 plaques seront remplacées au cours des prochains mois. Le Québec compte environ 60 000 vétérans.

Une fierté

Les vétérans qui souhaiteraient se procurer cette nouvelle plaque doivent en premier lieu s’adresser à la Légion royale canadienne.

D’après Pierre Dugal, porte-parole du comité de vétérans qui a piloté le dossier, le chemin a été « une longue marche de Compostelle militaire ». « Il y a eu beaucoup d’obstacles, mais nous sommes fiers », a-t-il ajouté.