/news/currentevents
Navigation

Vandalisme au pistolet à plomb dans Hochelaga-Maisonneuve

Vandalisme au pistolet à plomb dans Hochelaga-Maisonneuve
Photo Courtoisie, La Maison À Petits Pas

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL - Des résidents de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, à Montréal, sont inquiets et frustrés d’être la cible de malfaiteurs tirant des balles de plomb sur des édifices de l’arrondissement depuis plusieurs semaines.

« Une chance qu’il n’y avait pas personne ici derrière les fenêtres pendant qu’ils ont tiré. Près de 95 enfants et une vingtaine d’ados passent dans l’organisme chaque semaine. On est vraiment en colère », s’est insurgé Yves Dion, directeur de La Maison À Petits Pas située sur la rue de Rouen.

La vitrine de son organisme communautaire, qui vient en aide aux familles les moins bien nanties du quartier depuis plus de 25 ans, a été criblée d’une dizaine de balles dans la nuit du 12 au 13 mars dernier.

Yves Dion, directeur de La Maison À Petits Pas
Photo Francis Pilon
Yves Dion, directeur de La Maison À Petits Pas

 

«On en a pour 6000 $ de réparations, c’est beaucoup pour un organisme qui court après son argent. On va aussi installer un système de caméras pour 4000 $. Ce n’est pas un bunker ici, mais on n’a plus le choix, se désole-t-il. Heureusement, rien n’a été volé et personne n’a été blessé. »

M. Dion affirme avoir porté plainte aux policiers à la suite de l’événement qui a forcé la fermeture de son établissement durant deux semaines.

Il cherche, en ce moment, des solutions pour assurer le déroulement normal des activités de son organisme qui vient en aide aux familles démunies et songe à lancer une campagne de sociofinancement en ligne sous peu.

Du côté de la police de Montréal, on assure que la situation est prise au sérieux et que les enquêteurs du poste de quartier 23 ont mis en place différentes actions.

Vandalisme au pistolet à plomb dans Hochelaga-Maisonneuve
Photo Courtoisie, La Maison À Petits Pas

 

D’autres incidents similaires

Kim David, une résidente de Hochelaga-Maisonneuve, soutient avoir trouvé la vitre de sa porte endommagée par un projectile de plomb mardi soir dernier.

« C'est un fusil à air comprimé, je n’ai rien entendu. [...]Ça semble être le même genre d’histoire [survenue], avant, à La Maison à Petits Pas il y a 3 semaines », a affirmé au « 24 Heures » la mère de deux enfants.

Mme David a indiqué avoir porté plainte à la police de Montréal après la découverte de l’incident.

Vandalisme au pistolet à plomb dans Hochelaga-Maisonneuve
Photo Courtoisie, La Maison À Petits Pas

 

« Au moins deux de mes voisins dans ma rue ont eu leur voiture tirée avec un "gun" à plomb durant la dernière semaine. Je ne peux pas croire qu’on n’a pas encore arrêté ces voyous-là et que ça continue », a critiqué pour sa part Jean-Claude Plouffe, qui habite sur la rue de Chambly dans le quartier.

« Ces gens ne brisent pas seulement des biens, mais des vies aussi », ajoute-t-il.

Vandalisme au pistolet à plomb dans Hochelaga-Maisonneuve
Photo Courtoisie, La Maison À Petits Pas