/opinion/blogs
Navigation

Il faut sauver le Tournoi jeunes démocrates

Coup d'oeil sur cet article

Des centaines de jeunes québécois convergeront vers la Capitale Nationale les 13 et 14 avril prochain pour répondre à des questions sur l'histoire politique lors du Tournoi jeunes démocrates. Depuis 27 ans, des générations d'étudiants de secondaire IV et V, de même que du niveau collégial, ont pu vivre des moments inoubliables lors de ce Tournoi. Pourtant, l'Assemblée nationale, qui organise l'événement, a choisi d'y mettre fin sans véritable justification.  

En tant que joueurs et entraîneurs (actuels et anciens), nous demandons à la direction des programmes pédagogiques de l'Assemblée nationale de revenir sur sa décision et d'organiser une 28e édition en 2020.    

Le Tournoi jeunes démocrates est un jeu-questionnaire style «Génies en herbe» au cours duquel des équipes de quatre joueurs, représentant leur institution scolaire, répondent à des questions portant sur l'histoire politique du Québec et du monde. Les matchs sont présentés au Collège François-de-Laval, et les finales, télédiffusées, sont présentées au Salon Rouge dans l'Hôtel du Parlement.    

Quiconque a déjà participé à l'événement en reconnaîtra les qualités indéniables. En plus d'ouvrir les horizons des participants sur le parlementarisme et l'histoire politique, le Tournoi est l'occasion de rencontrer d'autres jeunes partageant une passion pour la politique. On y fait l'apprentissage de la victoire, mais aussi de la défaite, ce qui est malheureusement peu enseigné par le système scolaire.    

Dans ce contexte, il est difficile de comprendre le choix de la direction des programmes pédagogiques de l'Assemblée nationale de mettre fin à une tradition qui conserve toute sa pertinence. Officiellement, l'Assemblée veut profiter de l'inauguration de son nouveau pavillon d'accueil pour revoir son offre de programmes pédagogiques.   

Toutefois, rien ne justifie de jeter le bébé avec l'eau du bain. Le Tournoi jeunes démocrates est perfectible et il est possible de le moderniser afin de réduire la prévisibilité des questions et de favoriser l'acquisition de connaissances plus larges. Nous souhaiterions d'ailleurs soumettre à la direction des programmes pédagogiques des suggestions pour bonifier l'activité.   

En coulisse, certains avancent l'idée que l'abolition du Tournoi est plutôt due à une prétendue lassitude en raison d'un trop grand nombre de victoires remportées par les écoles privées de Montréal et Québec. Nous espérons que tel ne soit pas le cas... En effet, il serait déplorable de priver annuellement des centaines de jeunes d'une expérience marquante parce que l'on est déçu du résultat des compétitions; le Tournoi n’ayant jamais été à propos des médailles. À tout événement, de nombreuses écoles publiques ont remporté des médailles dans les dernières années, preuve que ce motif ne justifierait pas la fin de l'activité.   

Que ce soit parce qu'il encourage les jeunes à s'intéresser à l'histoire politique, ou en raison de son impact sur leur développement comme personnes, le Tournoi jeunes démocrates mérite d'être réédité pour de nombreuses années. Nous demandons donc à l'Assemblée nationale de revenir sur sa décision et de rééditer le Tournoi Jeunes Démocrates en 2020.   

Texte collectif (La liste des signataires est en ordre alphabétique)      

  • Aimée Lévesque (Joueuse 2001 à 2002)
  • Albert Lalonde (Joueur 2018 à 2019)   
  • Alexandra Paquet (Joueuse 1996 à 1997; Lectrice à 6 occasions)   
  • Alexandre Saulnier-Marceau (Joueur 2010 à 2013; Entraîneur 2014-2019)   
  • Alma Marin (Joueuse 2015 à 2017; Juge 2018 à 2019)   
  • Andréa Chauvin (Joueuse 2004 à 2005)   
  • Andrea Pavaluca (Joueuse 2017 à 2018)
  • Anne-Marie Chicoine (Joueuse 2014 à 2018)   
  • Antoine Girard (Joueur 2016 à 2017)   
  • Axel Fournier (Joueur 2009 à 2012; Entraîneur 2013 à 2018)   
  • Carl White-Ulysse (Joueur 2008 à 2010)   
  • Chantal Loisel (Entraîneur 2015 à 2019)   
  • Charles-Étienne Ostiguy (Joueur 2016 à 2017)   
  • Charlotte Dupont (Joueuse 2016 à 2019)   
  • Christian-Alex Deschênes (Joueur 2016 à 2019)   
  • Daniel Beauregard (Entraîneur 2017 à 2019)   
  • David Saint-Laurent (Joueur 2001 à 2004)   
  • Dmitri Fedorov (Joueur 2006 à 2008)   
  • Elizabeth Normandeau (Entraîneure 2012 à 2015)   
  • Éloi Fournier (Joueur 2016 à 2017)   
  • Emmanuel Prince-Thauvette (Joueur 2016 à 2019)   
  • Étienne Hycks (Entraîneur 2013 à 2014)   
  • Étienne-Alexandre Beauregard (Joueur 2017 à 2019)   
  • Félix Monier (Joueur 2000 à 2005; Entraîneur 2002 à 2019)   
  • Florence Poirier-Ostiguy (Joueuse 2009 à 2012; Entraîneure 2013 à 2015)   
  • François Nadeau (Joueur 1994 à 1995; Entraîneur 1996 à 2010)   
  • Frédéric Bergeron (Joueur 2007 à 2010)   
  • Frédéric Moreau (Joueur 1994 à 1995)   
  • Gabriel Huard (Entraîneur 2015 à 2019)   
  • Gabrielle Simoneau (Joueuse 2018 à 2019)   
  • Gali Bonin (Joueur 2016 à 2017; Entraîneur 2018 à 2019)   
  • Gaya Meheni (Joueuse 2017 à 2019)   
  • Guillaume Barrette (Joueur 2014 à 2018)   
  • Guillaume Bédard (Joueur 2018 à 2019)   
  • Guillaume Breault-Duncan (Joueur 1997 à 2000)   
  • Guillaume Cyr (Joueur 2014)   
  • Guyllaume Verdon (Joueur 2009 à 2012; Entraîneur 2014 à 2016)   
  • Jack Santiago Alarie (Joueur 2015 à 2017)   
  • Jean-Daniel Picard (Joueur 2003 à 2004)   
  • Jean-François Laramée (Joueur 1999 à 2002; Entraîneur 2003 à 2009)   
  • Jean-Michel Laliberté (Joueur 2011 à 2014)   
  • Jean-Philippe Paré (Entraîneur 2003 à 2016)   
  • Jérémy Laplante (Joueur 2018 à 2019)   
  • Juan Mercier-Bélanger (Joueur 2010 à 2013; Juge 2017 à 2019)   
  • Julie Côté (Joueuse 2012 à 2013)   
  • Julien Lemay-Hardy (Joueur 2008 à 2010)   
  • Julien Roy-Plourde (Joueur 2008 à 2011)   
  • Justine Grenier (Joueuse 2017 à 2018)   
  • Kenz Zagh (Joueur 2015 à 2017; Entraîneur 2018 à 2019)   
  • Laurent Allard (Joueur 2011 à 2014)   
  • Léonard Pineau-Deault (Joueur 2015 à 2017; Entraîneur 2018 à 2019)   
  • Louis-Antoine Génin-Brien (Joueur 2012-2013)   
  • Mallory Godue (Joueur 2016 à 2018)   
  • Marc Bordeleau (Entraîneur 2010 à 2017)   
  • Marc Duperron (Joueur 2012 à 2013)   
  • Maria Belen Alonso (Joueuse 2014)   
  • Marine Lebeau (Joueuse 2017 à 2018)
  • Martin Deschênes (Entraîneur 2006 à 2007)   
  • Martin Liu (Joueur 1994 à 1997)   
  • Mathieu Bergeron    
  • Matilde Bertrand (Joueuse 2017 à 2018; Entraîneure 2019)   
  • Maxime Deslippes (Joueur 1997 à 1998)   
  • Mégane Sylvestre (Joueuse 2019)   
  • Murhad Masabbir (Joueur 2015 à 2016)   
  • Nicholas Sylvestre (Joueur 2016 à 2019)   
  • Nicolas Gagné (Joueur 2010 à 2012; Entraîneur 2013 à 2019)   
  • Noémie Chenail (Joueuse 2017 à 2018)   
  • Olivier Poulette (Joueur 2006-2009, Entraineur 2010-2013)   
  • Pascale Coulombe (Joueuse 2015 à 2018; Entraîneure en 2019)
  • Philippe D'Anjou (Joueur 2014 à 2016; Juge de 2017 à 2019)   
  • Philippe Dompierre (Entraîneur 2014 à 2019)   
  • Philippe Hénault (Joueur 2016 à 2017)   
  • Qi Li (Joueuse 2013 à 2014)   
  • Rafael Miro (Joueur 2017-2018)   
  • Raphaël Froment (Joueur 2014 à 2017)   
  • Raphaël-Hugo Ouellet (Joueur 2007; Juge 2011 à 2016)   
  • Saïd Kassabie (Joueur 2016 à 2019)   
  • Sarah-Lune Bergeron (Joueuse 2018 à 2019)   
  • Sébastien Gauthier (Joueur 1995)   
  • Sheng Ming Gu (Joueur 2014 à 2018; Accompagnateur en 2019)   
  • Simon Laporte (Joueur 2011 à 2014; Entraîneur 2016)   
  • Sophie Chaput Langlois (Joueuse 2008 à 2011)   
  • Sophie Lepage (Joueuse 2003 à 2007)   
  • Steve Boisvert    
  • Thierry Fournier (Joueur 2011 à 2014)   
  • Thierry Lavoie (Joueur 1998 à 2001; Entraîneur 2001 à 2003)   
  • Tobie Raphaël Godue (Joueur 2014 à 2017)   
  • Véronique Barrette (Joueuse 2016 à 2018)   
  • Véronique Brodeur (Joueuse 1992; Entraîneure 2017 et 2018)   
  • Victor Wong Seen-Bage (Joueur 2015 à 2017; Entraîneur 2018 à 2019)   
  • Yixin Cao (Joueuse 2016 à 2018)   
  • Yoan Duchesneau (Joueur 2019)   
  • Yori Lang (Joueur 2016 à 2019) 
  • Yu Cai Tian (Joueur 2014 à 2016)