/investigations/truth
Navigation

Profits gonflés

Coup d'oeil sur cet article

Débusquer les fausses nouvelles, vérifier les déclarations des politiciens, trouver les vrais chiffres : les recherchistes de notre Bureau d’enquête, basées à Montréal, Québec et Ottawa, se spécialisent dans l’art de rétablir les faits. Chaque samedi, elles vous présentent leurs trouvailles pour vous permettre d’y voir plus clair dans l’actualité de la semaine.


L’énoncé

Le gouvernement Trudeau a annoncé lundi qu’il versera jusqu’à 12 M$ à Loblaws pour qu’elle puisse changer plusieurs de ses systèmes de réfrigération et diminuer ses émissions de carbone. Loblaws va injecter de son côté jusqu’à 36 M$.

Les conservateurs et le NPD se sont levés plusieurs fois en chambre pour faire valoir que la chaîne de supermarchés n’a pas besoin d’aide publique pour financer ce genre de projet.

« Loblaws est une entreprise qui, l’année dernière, a engrangé des profits de plus de 3 milliards de dollars. Voilà que le gouvernement, hier, a annoncé 12 millions de dollars pour ces gens afin qu’ils puissent acheter des réfrigérateurs. Wow ! » a dénoncé le député conservateur Gérard Deltell.

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

 

Les faits

Il est faux de prétendre que Loblaws a « engrangé » plus de 3 milliards $ l’année dernière.

Pour donner plus d’impact à ses propos, le député conservateur fait référence au profit brut de Loblaws, en faisant abstraction de plusieurs charges, comme les impôts à payer, les frais d’intérêts et les dépenses d’amortissements.

Le véritable profit net de la société a plutôt été de 800 millions $ l’année dernière. Un montant impressionnant, mais tout de même moins élevé que 3 milliards $.

Sur le même sujet