/en5minutes
Navigation

10 constructions célèbres détruites par des incendies

L'incendie du Parlement à Montréal, Joseph Légaré, 1849
L'incendie du Parlement à Montréal, Joseph Légaré, 1849

Coup d'oeil sur cet article

La cathédrale Notre-Dame-de-Paris n’est évidemment pas le premier bâtiment historique à être la proie des flammes, loin de là... 

• À lire aussi: La structure «est sauvée et préservée dans sa globalité» 

• À lire aussi: Patrick Bruel a appris qu'un incendie ravage Notre-Dame de Paris en direct à QUB radio 

À travers l’histoire, de nombreuses constructions légendaires se sont envolées en fumée, que ce soit à cause de la bêtise humaine, de malencontreux accidents ou de la toute-puissance de Dame Nature. 

Voici une liste non-exhaustive de 10 cas qui ont retenu notre attention: 

21 juillet 356 av. J.-C.: Le temple d’Artémis (Éphèse, Turquie) 

Une reconstitution du temple, à Istanbul
Par Zee Prime at cs.wikipedia, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=6347027
Une reconstitution du temple, à Istanbul

Considéré dans l'Antiquité comme la quatrième des Sept Merveilles du monde, il est incendié par Érostrate, un jeune homme qui avouera plus tard avoir commis ce crime dans le seul but de devenir célèbre. 

47 av. J.-C.: La bibliothèque d’Alexandrie (Alexandrie, Égypte) 

Une représentation de la bibliothèque sur une gravure du XIXe siècle
Une représentation de la bibliothèque sur une gravure du XIXe siècle

Contestée par plusieurs observateurs, l’existence même de cette bibliothèque n’est que supposition. Cependant, certains historiens de l’époque assurent que Jules César aurait incendié la flotte de son rival Ptolémée XIII (le petit frère de Cléopâtre) et que le feu se serait propagé à l’entrepôt de livres, où 40 000 rouleaux de papyrus contenant tout le savoir humain du temps auraient brûlé. 

475: La statue de Zeus (Constantinople, Turquie) 

La statue était haute de 12 mètres et ornée de peintures et de pierres précieuses
La statue était haute de 12 mètres et ornée de peintures et de pierres précieuses

Une autre des Sept Merveilles du monde, la troisième celle-là, est partie en fumée. À l’origine réalisée à Olympie, au Ve siècle av. J.-C., par le sculpteur athénien Phidias, la gigantesque statue a été déplacée à Constantinople avant d’y être détruite en 461, 462 ou 475. (Le sources divergent.)  

1185, 1194, 1200 et 1207: Les cathédrales de Liège, Chartres, Rouen et Reims 

La cathédrale de Reims en 2006
Par bodoklecksel — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=1178975
La cathédrale de Reims en 2006

Coup du mauvais sort ou simple coïncidence, en à peine vingt-deux ans, les cathédrales de ces trois villes du nord de la France et de cette ville belge seront la proie des flammes. Elles seront toutes reconstruites selon le style préconisé à l’époque, c’est-à-dire le style gothique. 

29 juin 1613: Le Globe Theater (Londres, Royaume-Uni) 

Le Globe Theater en 2005
Par Dickbauch — Photographie personnelle, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=9176
Le Globe Theater en 2005

C’est lors d’une représentation d’Henry VIII de Shakespeare que, dans le toit, le feu prend. Il ne restera que les fondations après l’incendie, mais le théâtre sera immédiatement reconstruit au même endroit, près de la Tamise. 

16 octobre 1834: Le palais de Westminster (Londres, Royaume-Uni) 

The Burning of The Houses of Parliament, J.M.W. Turner, 1835
The Burning of The Houses of Parliament, J.M.W. Turner, 1835

La presque totalité du siège du Parlement du Royaume-Uni est détruit par cet incendie causé par des bâtons de comptage jetés négligemment dans des fours situés sous la Chambres des lords. Jusqu’à la Seconde Guerre Mondiale, aucun autre incendie de cet ampleur ne surviendra à Londres. 

25 avril 1849: L’hôtel du Parlement (Montréal, Québec) 

L'incendie du Parlement à Montréal, Joseph Légaré, 1849
L'incendie du Parlement à Montréal, Joseph Légaré, 1849

Inauguré quatre ans à peine auparavant, l’édifice qui loge le Parlement du Canada-Uni est incendié par une foule d’émeutiers britanniques qui refusent l’adoption, par l’Assemblée législative, d’une mesure visant à indemniser les habitants du Bas-Canada dont les maisons avaient été endommagées ou détruites lors du soulèvement des Patriotes de 1837-38. 

3 février 1916: Le Parlement du Canada (Ottawa, Canada) 

Le Parlement du Canada en feu
Le Parlement du Canada en feu

Malgré l’interdiction, de nombreux députés fument le cigare dans l’enceinte du Parlement. Ce facteur, combiné à la pauvreté du système de ventilation, de l’usage massif de bois de pin extrêmement sec et de l’omniprésence de piles de journaux sont les causes, selon la commission royale qui enquêtera par la suite, de l’incendie ayant pratiquement détruit le Parlement d’Ottawa. 

14 février 1918: L’hôpital des Soeurs Grises (Montréal, Québec) 

L’hôpital des Soeurs Grises après l’incendie.
Collection Jean-François Courtemanche
L’hôpital des Soeurs Grises après l’incendie.

Une pyromane de 27 ans, Bertha Courtemanche, allume l’incendie. Au total, 64 personnes trouveront la mort, dont des dizaines de bébés. La coupable, elle, passera le reste de ses jours dans un asile d’aliénés. 

6 mai 1937: Le zeppelin Hindenburg (Lakehurst, États-Unis) 

Le Hindenburg prend feu
Le Hindenburg prend feu

Bien qu’il ne s’agisse pas d’un édifice ou d’un monument, le dirigeable allemand est néanmoins une «construction célèbre». Plus grand zeppelin jamais construit, l’Hindenburg a néanmoins le défaut d’être «gonflé» à l’hydrogène, un gaz hautement inflammable. Lorsqu’un incendie se déclare à sa poupe, quelques instants avant son amarrage aux États-Unis, c’est la catastrophe. Les images de l’événement feront le tour du monde et plus aucun zeppelin à l’hydrogène ne sera fabriqué.

Chaque jour, les experts en vulgarisation d'En 5 minutes proposent un format audio inspiré de la page publiée dans Le Journal.