/24m/job-training
Navigation

Commencer dans la construction : le certificat de compétence apprenti

sympathischer, junger Mann auf der Baustelle
Wellnhofer Designs - stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

Véronique Champagne, 37e Avenue

 

En 2019, les chantiers québécois devraient compter sur l’arrivée de 8200 nouveaux travailleurs. Envie d’être du nombre ? Voici comment obtenir l’essentiel certificat de compétence apprenti.

Le certificat de compétence apprenti (CCA) permet à une personne l’acquisition d’un métier, dont les phases d’apprentissage varient d’une à cinq, selon les spécialités convoitées. Un ferrailleur apprenti exige par exemple une seule phase d’apprentissage, celui de charpentier-menuisier, trois, et celui de mécanicien d’ascenseur, cinq. Chacune des phases sous-entend 2000 heures de travail sur le terrain.

Les prérequis au CCA

Toute personne qui souhaite faire une demande de certificat de compétence apprenti doit d’abord être âgée d’au moins 16 ans, avoir un numéro d’assurance sociale, être en mesure de fournir l’adresse de son domicile et une photocopie d’un document officiel émis par le Directeur de l’état civil (certificat de naissance), démontrer la réussite du cours de 30 h sur la Santé et sécurité générale sur les chantiers de construction et payer les frais de 100 $.

Un candidat apprenti peut être nouvellement diplômé d’un programme d’études professionnelles ou collégiales, être titulaire d’un certificat de compétence-compagnon dans un autre métier ou même être sans diplôme (si le bassin de la main-d’œuvre est « ouvert » et les besoins criants). Dans ce dernier cas, la preuve d’une garantie d’emploi est toujours obligatoire, de même qu’un diplôme d’études secondaires (ou une évaluation attestant les préalables scolaires).