/news/currentevents
Navigation

Curieux mini-cheval sur l’île Sainte-Hélène: c'était une expérience de l'émission Vlog

Un cheval à la crinière rose a été aperçu tôt dimanche matin, sur l’île Sainte-Hélène.
Photo tirée de Facebook, Sauvons le mini-cheval Un cheval à la crinière rose a été aperçu tôt dimanche matin, sur l’île Sainte-Hélène.

Coup d'oeil sur cet article

[MISE À JOUR] L’équipe web de Vlog, une émission qui se penche sur les phénomènes des médias sociaux, a procédé à un test sur l’impact des nouvelles insolites sur les plateformes numériques afin d’étudier sa viralité. La mécanique du test consistait à créer un faux profil qui prétendait sur les médias sociaux, Facebook et Reddit, avec photo à l’appui, avoir vu un mini cheval à la crinière rose au parc Jean-Drapeau dimanche dernier. Étant donné l’ampleur de la viralité qu’a prise la nouvelle jeudi, le test de Vlog est maintenant terminé. Les résultats de l’expérience seront dévoilés sous peu.

Des photos publiées sur Facebook d’un cheval miniature à la crinière rose en liberté sur l’île Sainte-Hélène ont forcé la Société du parc Jean-Drapeau à déclencher une opération de recherche d’envergure en début de semaine.

Des membres du personnel de la Société du parc Jean-Drapeau (SPJD) ont vu dimanche les photos de l’animal, semblant seul et perdu, qui avaient été mises en ligne par un marcheur montréalais.

S’inquiétant pour la sécurité du visiteur inattendu, les responsables de l’organisme ont pris la situation très au sérieux.

« Nous avons déployé toutes nos équipes, les gens étaient en mode recherche de l’animal. Nous avons vérifié les berges, les jardins, les boisés, même les bâtiments administratifs et les stationnements. Mais nous ne l’avons pas trouvé », indique Gabrielle Meloche, responsable des communications de la SPJD.

Caméras de surveillance

D’ailleurs, aucune activité liée à la fête de Pâques, comme une mini-ferme, ne justifie la présence du cheval sur le site, a-t-elle confirmé.

Selon Mme Meloche, il n’est pas exclu que l’animal ait pu aboutir sur l’île en traversant par les écluses, comme des chevreuils ont déjà réussi à faire par le passé.

Les bandes vidéo captées par les caméras de surveillance ont aussi été visionnées, mais rien ne permet d’expliquer la présence de l’animal ni ce qui a pu lui arriver par la suite.

Gilles Bouchard est l’internaute qui a publié les photos. Sur Facebook, il soutient que c’est au cours d’une promenade à l’île Sainte-Hélène qu’il est arrivé face à face avec le petit cheval blanc.

Le marcheur aurait notamment eu le temps de prendre en photo la bête, qui se trouvait à quelques mètres à peine de la Biosphère, un des emblèmes de Montréal.

« Sauvons le mini-cheval »

Se disant inquiet pour le sort de l’animal laissé seul, il a lancé un appel sur les réseaux sociaux afin de retrouver son propriétaire. Une page Facebook en l’honneur de l’animal a même été créée, sous le nom « Sauvons le mini-cheval ».

« J’ai essayé de l’approcher, mais il a eu peur et il est parti au galop. Je me demande à qui il appartient ? Son propriétaire l’a perdu ou quoi ? Comment ça se fait qu’un cheval sans défense est seul dans un parc si tôt le matin !?! » a écrit M. Bouchard.

Il a par la suite publié des photos qu’il dit avoir reçues d’autres personnes qui auraient croisé le cheval. Sur certaines d’entre elles, on aperçoit le petit cheval en bordure d’une route où circulent des voitures.

Le Service de police de la Ville de Montréal a dit mardi ne pas avoir reçu d’appel à ce sujet.

La SPCA de Montréal, qui identifie l’animal comme étant un poney, a pris connaissance de la situation et s’est dite prête à prendre en charge la bête.