/finance/business
Navigation

La SAQ veut livrer du vin à domicile en moins de 24 heures

Coup d'oeil sur cet article

La Société des alcools du Québec (SAQ) entend donner un grand coup dans son service de vente en ligne. La société d’État se donne comme objectif de livrer à domicile vos commandes de vins et de spiritueux en moins de 24 heures.

D’ici septembre prochain, la SAQ prévoit revamper complètement son site SAQ.com. À l’interne, la SAQ se donne jusqu’en février 2020 pour devenir beaucoup plus agile dans la vente en ligne.

Multiplier les ventes par 10

Actuellement, les ventes en ligne du monopole d’État représentent moins de 2 % de ses ventes totales. La SAQ aimerait au cours des prochaines années multiplier par 10 ses ventes sur le web pour les faire avoisiner les 400 M$ annuellement.

Au dernier exercice, le site SAQ.com a généré des ventes de 38,7 M$, soit 1,2 % de ses ventes totales de 3,2 milliards $. La SAQ soutient que ses ventes en ligne ont augmenté l’an dernier, passant de 26 M$ à 38,7 M$, en hausse de 49 %. Il faut dire que la SAQ a peu augmenté son offre de vins en ligne depuis quatre ans. En janvier dernier, la SAQ n’offrait que 3026 de ses 8938 vins en ligne, soit seulement 34 % de son offre disponible en magasins.

La SAQ n’a pas dévoilé le montant qu’elle pourrait demander à ses clients pour la livraison à domicile en moins de 24 heures.

Dans le secteur du commerce au détail, de nombreux détaillants offrent déjà la livraison à domicile gratuite à leurs clients lors d’une commande minimale de 75 $.

Parmi les autres réformes de son site web, la SAQ aimerait pouvoir offrir éventuellement à ses clients les produits offerts par les agences d’importations privées présentes au Québec.