/finance/business
Navigation

L’ex-ministre Claude Castonguay lobbyiste à 89 ans

<b>Claude Castonguay</b><br /><i>Ancien député et sénateur</i>
Photo d'archives, Martin Alarie Claude Castonguay
Ancien député et sénateur

Coup d'oeil sur cet article

À quelques jours de ses 90 ans, l’ex-ministre libéral Claude Castonguay devient lobbyiste pour le groupe Aecon, a appris Le Journal. Le « père de l’assurance maladie » doit faire pression au nom de la firme d’infrastructure auprès du gouvernement de François Legault.

Il s’agit d’une première inscription au Registre des lobbyistes du Québec pour l’actuaire et politicien retraité. « Non, je n’ai jamais fait [de lobbyisme] », a reconnu M. Castonguay en entrevue au Journal.

Prise de participation ?

Au nom de la société torontoise Aecon, M. Castonguay doit intervenir auprès du ministre de l’Économie, Pierre Fitzgibbon, afin d’« obtenir un appui politique et financier » pour la mise sur pied d’une nouvelle entreprise qui pourrait soumissionner « pour les contrats d’infrastructure publique des gouvernements fédéral et provincial ».

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Le but est la « prise possible d’une participation dans la capitalisation de la nouvelle compagnie » et de « protéger des emplois au Québec et le maintien d’un siège social ».

M. Castonguay n’a pas souhaité en dire davantage sur ce mandat ni sur les circonstances de son embauche par cette entreprise fondée à Montréal, mais qui n’y compte plus qu’une cinquantaine d’employés.

Dans une déclaration en anglais, l’entreprise a soutenu qu’elle « retient de temps en temps les services de consultants pour fournir des analyses et éclairages ».

Le cabinet du ministre Fitzgibbon n’a pas voulu commenter.

Au cours de sa riche carrière, M. Castonguay a notamment été président de l’Institut canadien des actuaires, membre du CA de la Caisse de dépôt et placement et président du Conseil du Crédit Foncier.