/entertainment/music
Navigation

Patrick Bruel promet un grand rendez-vous à Québec

Emballé, le chanteur a découvert mardi le Centre Vidéotron où il se produira en novembre

Patrick Bruel a passé la journée de mardi au Centre Vidéotron pour rencontrer les médias et visiter la salle où il se produira le 9 novembre prochain. 
Photo Pascal Huot Patrick Bruel a passé la journée de mardi au Centre Vidéotron pour rencontrer les médias et visiter la salle où il se produira le 9 novembre prochain. 

Coup d'oeil sur cet article

Alors que la tournée ce soir on sort... bat son plein en Europe et connaît un succès fulgurant — 550 000 billets vendus —, Patrick Bruel a pris une pause de quelques jours pour rencontrer la presse québécoise, en vue de ses retrouvailles avec le public d’ici qui auront lieu en novembre.

Le chanteur français a accordé une entrevue qui sera diffusée dans la prochaine saison de Sucré Salé. 
Photo Pascal Huot
Le chanteur français a accordé une entrevue qui sera diffusée dans la prochaine saison de Sucré Salé. 

Son marathon d’entrevues, qui a débuté avec un passage à La Voix dimanche, l’a amené mardi jusqu’au Centre Vidéotron. La star française a non seulement offert une conférence de presse, mais a aussi visité l’amphithéâtre.

« J’ai rarement vu une aussi belle salle. C’est ouf ! » a lancé le chanteur, emballé, pendant qu’on lui expliquait où allait être positionnée sa scène le 9 novembre prochain.

Quand Patrick Bruel est débarqué à Québec pour son spectacle sur les Plaines en 2015, le Centre Vidéotron n’était encore qu’un chantier. Déjà, il avait manifesté à l’époque son souhait de s’y produire un jour, après avoir fait toutes les grandes salles de la capitale.

Quatre ans plus tard, c’est avec le regard ébloui qu’il y a mis les pieds pour la première fois.

Invités surprises

En coulisses lors de sa visite.
Photo Pascal Huot
En coulisses lors de sa visite.

Patrick Bruel promet des retrouvailles explosives avec le public québécois dans quelques mois. Il a renoué avec la scène en février dernier avec un tout nouveau spectacle, pour lequel les critiques européennes sont dithyrambiques.

Un concert de 2 h 30 énergique, auquel Le Journal a assisté, au visuel épatant, abouti sur tous les plans, qui nous sert autant les plus grands hits que presque tous les morceaux de son plus récent album, Ce soir on sort..., écoulé à 300 000 exemplaires.

« Je n’avais pas reçu un accueil comme ça depuis Alors regarde [1989] », s’est réjoui Bruel.

Les spectateurs québécois auront droit à ce nouveau spectacle, mais encore un peu plus, nous promet l’interprète de Casser la voix. Puisqu’il souhaite souligner ses 30 ans d’amour avec le Québec, Bruel s’entourera de quelques invités.

« Quand on fête un anniversaire, on doit s’attendre à des surprises. Je sais qu’il y a des gens qui vont partager ce moment avec moi », a-t-il dit, tout en gardant le mystère sur ce qui se trame pour l’automne.

Le FEQ a influencé sa tournée

Patrick Bruel traversera l’Atlantique avec une scénographie à la fine pointe, un spectacle « qui a une envergure plus internationale que ce qu’on peut attendre d’un artiste français », a-t-il précisé.

C’est son dernier spectacle de chansons originales à Québec, sur les Plaines en 2015, qui a alimenté ce « désir d’immense scénographie et de spectacle de grande envergure », a-t-il précisé, voulant maintenant attaquer « les grands espaces » avec « les grands moyens ».

« Les gens se sont habitués aux immenses productions des stars comme Coldplay, Justin Bieber et Justin Timberlake, a-t-il donné en exemple. La barre est haute maintenant.

« On veut être à la hauteur d’un lieu aussi extraordinaire. [...] Ce n’est pas un spectacle fait pour les gens qui veulent rester assis. »


♦ Patrick Bruel est en spectacle le 9 novembre au Centre Vidéotron.

 

Un soir seulement

Après Lara Fabian, Christophe Maé et Zaz, Patrick Bruel est une autre star française à s’inscrire dans la programmation du Centre Vidéotron et à écouler plusieurs milliers de billets.

Et il y en aura d’autres dans les prochains mois, a affirmé Martin Tremblay, grand patron de l’amphithéâtre, qui a fait faire le tour du propriétaire à Bruel, mardi.

« C’est important pour nous d’avoir tous les genres de musique. Et les Québécois, depuis des années, ont toujours accordé leur amour à des stars françaises. Que Zaz vienne ici la semaine prochaine, et qu’il y ait plus de 5000 personnes, c’est génial », a-t-il affirmé mardi, en marge de la conférence de presse du chanteur en haut d’une coursive au Centre Vidéotron.

Presque plein

« La demande est incroyable » pour un artiste de renommée comme Patrick Bruel, a ajouté Martin Tremblay. La salle est presque pleine, la plupart des billets disponibles étant situés dans le haut de l’amphithéâtre.

Malgré les milliers de billets vendus, il n’y aura pas de supplémentaires. « Si les gens veulent le voir, c’est la seule date. Il est en spectacle le 13 novembre en Europe de toute façon, il doit retourner. »

Juste avant, cet été, le Centre Vidéotron présentera les spectacles de Corey Hart, Iron Maiden, Def Leppard, Michael Bublé et Marylin Manson.

Toutefois, l’offre estivale n’est pas 100 % complétée et il pourrait y avoir des annonces d’ici quelques semaines.