/24m/job-training
Navigation

Comment changer de secteur d’activité

Comment changer de secteur d’activité
stockyimages - stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

Cécile Davan - 37e AVENUE

 

Vous rêvez de changer d’industrie ou de secteur d’activité ? Voici comment retenir l’attention des recruteurs.

À l’heure où les parcours professionnels sont moins linéaires qu’autrefois, changer de secteur d’activité est de plus en plus courant, mais pas plus facile pour autant ! Une spécialiste du recrutement et une ex-candidate qui a réussi sa reconversion témoignent...

Apprenez à connaître votre marché

« Le marché de l’emploi est un domaine fortement soumis à l’offre et à la demande », souligne Amina Keita, gestionnaire chez Sourcevolution, une firme de recrutement en technologies de l’information (TI). Son conseil ? Avant de changer de secteur d’activité, assurez-vous que les compétences liées à l’emploi que vous visez sont recherchées par les entreprises et ne viennent pas s’ajouter à un marché déjà saturé.

Comment changer de secteur d’activité
nenetus - stock.adobe.com

 

Selon la gestionnaire, les entreprises sont prêtes à prendre le risque de recruter une personne qui a récemment changé de secteur d’activité dans deux cas seulement : si elle maîtrise une nouvelle technologie encore peu répandue, mais qui apporte un avantage concurrentiel, ou si ses connaissances viennent combler un besoin important dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre.

Faites preuve de détermination Marie-Ève Gionet, conseillère chez TACT Intelligence-conseil, une firme de relations publiques de Montréal, a quant à elle réussi à percer dans un secteur classique, mais en effervescence. Ex-enseignante au secondaire, elle a repris des études en communication il y a quatre ans et travaille maintenant dans un domaine qu’elle adore.

« Pour réussir son changement de carrière, il faut avant tout faire preuve de détermination et de patience, car les choses ne se font pas en un jour », annonce-t-elle d’emblée. Il lui a fallu beaucoup de travail et une stratégie offensive pour se retrouver là où elle est aujourd’hui.

Choisissant délibérément d’enseigner à temps partiel malgré huit ans d’ancienneté dans l’éducation, Marie-Ève a repris des études à l’université. Elle a ainsi décroché deux certificats coup sur coup, l’un en rédaction professionnelle, l’autre en relations publiques.

Comment changer de secteur d’activité
zinkevych - stock.adobe.com

 

Cultivez votre réseau

Marie-Ève Gionet a également décidé de privilégier le contact direct. « Je suis allée porter mon CV dans les entreprises que j’avais ciblées et j’ai insisté pour rencontrer la direction, dit-elle. J’ai fini par décrocher un poste en communication à temps partiel dans un organisme à but non lucratif. »

Par la suite, la jeune femme s’est impliquée dans la Société québécoise des professionnels en relations publiques (SQPRP) et, dès le premier événement, elle a rencontré sa patronne actuelle... Ses recherches sur l’entreprise, son aisance relationnelle et son intérêt pour l’agroalimentaire — Marie-Ève tient un blogue culinaire — ont piqué la curiosité de la directrice, qui a alors ouvert un poste.

Il est donc essentiel, avant d’entreprendre un changement radical, de vous interroger sur la réalité de votre futur secteur d’activité et de faire vos devoirs. En discutant avec des personnes du domaine, vous créerez des relations fructueuses et vous vous familiariserez avec le jargon. Dans tous les cas, faites preuve de curiosité, de flexibilité et d’opiniâtreté. C’est à ces conditions que vous pourrez vous réinventer...