/news/currentevents
Navigation

Corps découvert dans un boisé près de la frontière

Coup d'oeil sur cet article

C’est dans un boisé près de la frontière canado-américaine que le corps d’un homme a été retrouvé mardi, dans le secteur de Lacolle.  

Rien n’est encore confirmé, mais il pourrait s’agir d’un migrant, possiblement originaire de la République dominicaine, qui souhaitait quitter, semble-t-il, le Canada pour se rendre aux États-Unis.  

De toute évidence, l’homme retrouvé mort aurait voulu emprunter des voies non officielles pour franchir la frontière.  

Selon nos informations, ce sont d’autres demandeurs d’asile qui venaient d’être interceptés par les douaniers américains qui auraient informé les autorités du US Custom qu’un demandeur d’asile était décédé dans un boisé.  

Nous avons contacté la Sûreté du Québec, car c’est elle qui est intervenue hier pour mener sur le terrain cette enquête concernant cet homme décédé.  

La SQ n’avait pas beaucoup d’informations à transmettre en lien avec cette affaire.  

Elle confirme toutefois le décès d’un homme. On ignore son âge. On indique qu’il a été transporté à la morgue à des fins d’autopsie.  

L’autopsie va nous en dire davantage sur la nature du décès.  

Il ne s’agirait toutefois pas d’un meurtre ni d’une mort suspecte.  

L’enquête du coroner permettra d’en savoir plus.  

Situation des demandeurs d’asile

TVA Nouvelles a consulté les plus récentes données du ministère québécois de l’Immigration, les derniers chiffres mis à jour remontent à dimanche.  

Cela nous dit que 47 nouveaux demandeurs d’asile ont été hébergés dans la région de Montréal, ce qui fait qu’ils sont au total 540 demandeurs d’asile à être hébergés temporairement dans la grande région de Montréal.  

Rappelons que l’an dernier, 27 970 demandes d’asile ont été présentées au Québec, dont 66% ont été déposées par des personnes qui sont arrivées de façon irrégulière (18 518 interceptions). Pour la même période en 2017, 27 890 demandes avaient été reçues.  

En date du 31 décembre 2018, les cinq principaux pays de naissance des 27 970 demandeurs d’asile au Québec en 2018 étaient le Nigéria, l’Inde, le Mexique, les États-Unis, et Haïti.