/24m/city
Navigation

Le beau temps fait ressortir de nombreux déchets

Le beau temps fait ressortir de nombreux déchets
PHOTO 24 HEURES, GUILLAUME PELLETIER

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | L’arrivée du printemps et la fonte de la neige font ressortir de nombreux déchets qui traînent sur les artères des arrondissements montréalais.

Le 24 Heures a effectué un tour de ville afin de constater le niveau de propreté de plusieurs quartiers. Présence de nombreux sacs à poubelle, bacs à ordures empilés les uns sur les autres, bouteilles cassées, meubles abandonnés et électroménagers ont notamment été observés.

Sac à poubelle à la main, Cyril Bernier s’affairait au nettoyage du parc Marcelle-Ferron. «Nous sommes une dizaine du Club Rotaract dans Outremont à effectuer du nettoyage», a souligné celui qui s’implique avec une vingtaine de jeunes gens motivés à consacrer leur énergie et leur temps à la communauté locale et internationale.

Dans l’arrondissement de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, malgré un panneau interdisant les sacs à ordures, des meubles ont été laissés à l’abandon sur le terre-plein de la rue Linton.

 

Le beau temps fait ressortir de nombreux déchets
PHOTO 24 HEURES, GUILLAUME PELLETIER

 

Travail de sensibilisation

À proximité du parc Émile-Berliner, plusieurs déchets étaient éparpillés sur le terrain d’un immeuble à logements. Une citoyenne a mentionné au 24 Heures que les déchets étaient présents depuis environ 48 heures.

Le journaliste a constaté de nombreux sacs à poubelles déposés sur le trottoir dans différents arrondissements, peu importe le jour de la collecte des matières résiduelles.

Un divan et une valise trônaient aux abords de la rue Olier, à proximité du pont Wellington. Un citoyen a spécifié qu’un courriel a été transmis aux résidents de l’immeuble afin de rappeler l’interdiction de déposer ce genre de rebuts au bord du chemin.

 

Le beau temps fait ressortir de nombreux déchets
PHOTO 24 HEURES, GUILLAUME PELLETIER

 

Ordures derrière une garderie

Dans l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville, de nombreux sacs à ordures s’accumulent devant une benne à déchets vide, à deux pas d’une garderie. Une personne rencontrée sur place indique que ce sont les gens du secteur qui déposent leurs ordures derrière l’aire de jeu de la garderie situé à proximité du marché C&T.

Du côté de la Ville de Montréal, on mentionne compiler «certaines informations quant à la quantité de déchets ramassés sur les parcours de propreté des brigades.» Cependant, il est encore trop tôt pour indiquer s’il y a plus ou moins de déchets sur l’ensemble du territoire comparativement aux années antérieures.

À compter du mois de juin, la Ville de Montréal étendra à l’ensemble des arrondissements ses brigades de propreté à la suite du succès qu’a connu le projet-pilote des brigades de propreté alternées en 2018.

 

Le beau temps fait ressortir de nombreux déchets
PHOTO 24 HEURES, GUILLAUME PELLETIER