/entertainment/movies
Navigation

Amusant, mais prévisible

«Tanguy, le retour» se contente de recycler de vieux gags tirés du premier film

Les acteurs Éric Berger, Sabine Azéma et André Dussollier dans une scène du film <i>Tanguy, le retour</i>, présentement à l’affiche.
Photo courtoisie, Les Films Opale Les acteurs Éric Berger, Sabine Azéma et André Dussollier dans une scène du film Tanguy, le retour, présentement à l’affiche.

Coup d'oeil sur cet article

Autant on avait hâte de retrouver le personnage de Tanguy au cinéma, autant la suite de la comédie culte d’Étienne Chatiliez nous a laissé sur notre faim.

Qui n’a pas déjà vu ou du moins entendu parler de Tanguy ? Cette comédie française mettant en scène un éternel adolescent de 28 ans qui fait vivre un véritable cauchemar à ses parents en refusant de partir de la maison a connu un immense succès populaire à sa sortie en 2001, et est même devenue un phénomène de société. Il était donc normal que le réalisateur Étienne Chatiliez (Tatie Danielle) se laisse convaincre un jour d’écrire la suite de son film à succès.

Les acteurs Éric Berger, Sabine Azéma et André Dussollier dans une scène du film <i>Tanguy, le retour</i>, présentement à l’affiche.
Photo courtoisie, Les Films Opale

L’histoire de Tanguy, le retour se déroule 16 ans après celle du premier film. Tanguy (toujours joué par Éric Berger­­­) a désormais 44 ans, il vit en Chine avec sa femme et sa fille adolescente. Depuis son départ, ses parents, Paul (André Dussollier) et Édith (Sabine Azéma), filent le parfait bonheur en savourant pleinement leur retraite et leur tranquillité.

Les acteurs Éric Berger, Sabine Azéma et André Dussollier dans une scène du film <i>Tanguy, le retour</i>, présentement à l’affiche.
Photo courtoisie, Les Films Opale

Mais un soir, Tanguy sonne à la porte de la maison familiale avec sa fille et ses valises sous le bras. Il vient d’être abandonné par sa femme et il souhaite revenir s’installer chez ses parents temporairement pour se ressourcer. Au départ, Paul et Édith l’accueilleront à bras ouverts et tenteront de le consoler. Mais au bout d’un certain temps, ils commenceront à avoir des soupçons : et si Tanguy était revenu pour de bon à la maison ?

Plusieurs clichés

Sur le papier, l’idée de mettre en scène le personnage de Tanguy qui revient au bercail à 44 ans était alléchante. Mais même si certaines scènes parviennent à arracher un sourire, ce nouveau film se contente trop souvent de recycler les vieux gags du premier film et à enchaîner les clichés. C’est d’autant plus dommage que le trio d’acteurs a visiblement eu beaucoup de plaisir à retrouver ces personnages. Leur énergie et leur complicité à l’écran sont contagieuses. Il en résulte un film amusant par moments, mais beaucoup trop sage et redondant.

 

Tanguy, le retour

  • ★★★
  • Un film d’Étienne Chatiliez
  • Avec Éric Berger, Sabine Azéma, André Dussollier.