/24m
Navigation

Brunch festif au rendez-vous

Coup d'oeil sur cet article

Youpi! C'est le long congé pascal et qui dit Pâques, dit aussi brunch festif.

Ce sera donc l'occasion idéal de vous réunir entre famille ou entre amis. Je vous propose donc de découvrir le brunch décadent chez Blumenthal ou encore les nouveaux lunchs printaniers"jazzés"chez Modavie. En outre, les week-ends festifs riment avec bon vin et les producteurs canadiens ont de plus en plus la côte. Impossible de vous ennuyer et de rester à la maison avec ces trois suggestions, qui annoncent le printemps!

 

MANGER : Brunch de Pâques pour toute la famille

Photo courtoisie

Les options sont nombreuses en ville pour bruncher à Pâques, ce dimanche. Parmi celles-ci, je vous invite en plein cœur du Quartier des spectacles, au restaurant Blumenthal. L’établissement offre donc, un menu spécial et surtout abordable, à l’occasion de la fête de Pâques. La formule est propice au partage, car le menu trois services est composé d’un plat à partager, un plat principal et un dessert. En entrée, on vous servira le Pain de pâques à l’érable, la Quiche lorraine au gruyère et lardons, le Scotch EGG avec chair à saucisse et œuf poché et poireaux frits et le maquereau fumé au bois de pommier, crème sure, salade croquante et croutons. Au second service, vous aurez le choix du classique déjeuner continental, soit deux œufs, bacon, saucisse. Toutefois, pour les plus aventureux, vous aurez le choix entre une tartelette à la ricotta, boudin et tomates confites ou encore au plat d’œufs Bénédictine au jambon braisé, muffin anglais maison et sauce hollandaise. Si vous avez plutôt la dent sucrée, laissez-vous tenter par l’assiette de pain doré, garnie d’une poire pochée, miel, mascarpone et amandes. Bref, il s’agit du brunch parfait pour passer du bon temps en famille, tout en se régalant! (Le coût du brunch est de 29$ pour les adultes et 10$ pour les enfants de moins de 12 ans (taxes en sus). 305 rue Sainte-Catherine Ouest, Montréal)

 

BOIRE : On remplace le mimosa par un vin canadien!

Photo courtoisie

Vous êtes l’hôte qui reçoit pour le brunch ou le souper, en ce congé pascal? Pas de panique! Tant qu’il y a du vin, il y a la fête! Je vous propose alors, le Pinot Grigio Inniskillin. Cette bonne bouteille de blanc, nous provenant de l’Ontario, plaira à tous les palais. D’abord, au nez, on détecte les saveurs franches et acidulées de pomme verte, de citron et de lime. Puis, en bouche, on goûte aux diverses notes tropicales et croquantes et on perçoit des flaveurs de lys, d'encens et de melon. C’est pourquoi ce vin se boit tout autant en apéro qu’à l’heure du repas. Il accompagne parfaitement un bagel au saumon fumé avec câpres et fromage à la crème ou encore à un bouillon de fondue chinoise. (15,05$ disponible à la SAQ, Montréal)

 

SORTIE : Lunch jazzé et 5 à 7 arrosé

Photo courtoisie

Il y a peu de temps, j’ai refait la découverte du restaurant Modavie. J’avais simplement hâte de goûter à leur spécialité : l’agneau. Toutefois, je fus surprise du vent de fraîcheur qui a déferlé dans l’établissement. Appartenant au Groupe Antonopoulos, ce bistro français situé dans le Vieux-Montréal, renouvelle donc son offre, juste à temps pour la belle saison. D’abord, les amateurs de jazz seront ravis d’apprendre qu’il sera désormais possible de luncher le week-end, en assistant aux concerts de musique jazz de musiciens locaux. De plus, au bar à vin, j’ai été agréablement surprise par la nouvelle carte des vins. Le nouveau sommelier, Sébastien Lenard, nous propose une soigneuse sélection de vins d’importation privée. Perso, j’ai succombé au verre de vin orange de la Toscane, qui se mariait parfaitement avec mes côtelettes d’agneau au romarin grillé. Quel délice! (1 Saint-Paul Ouest, Montréal)