/sports/hockey
Navigation

Kristopher Letang répond aux critiques

Kristopher Letang répond aux critiques
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Fraîchement éliminés en quatre matchs par les Islanders de New York, certains joueurs des Penguins, dont le Québécois Kristopher Letang, étaient à prendre avec des pincettes, jeudi, lors du bilan de l’organisation de Pittsburgh.

Ainsi, quand un journaliste du quotidien «Pittsburgh Post-Gazette» a suggéré à Letang que le moment était peut-être venu pour lui d’ajuster son style et de prendre moins de risques sur la patinoire, la réponse du Québécois n’a pas tardé.

«Qu’est-ce que tu me demandes? Tu ne veux pas que je fasse d’erreurs? Je vais essayer ça, a-t-il dit. L’an prochain, je vais tenter de faire aucune erreur. Mais peut-être que l’an prochain, tu vas dire : "nous avons Kris dans notre formation et il ne fait rien offensivement". Et là, tu vas me critiquer parce que je ne produis pas.»

«J’assume totalement que parfois, je commets des erreurs. Je souhaiterais pouvoir les éviter. Au bout du compte, j’aimerais avoir réalisé autre chose à différents moments. Mais je ne crois toutefois pas que la solution est de changer mon jeu au complet. Je ne changerai pas ma façon de jouer à cause de trois séquences.»

Letang a effectivement été victime de quelques revirements durant la série face aux Islanders, mais il n’est certainement pas l’unique coupable du balayage subi par son équipe.

«Je pense que notre défensive est probablement la meilleure que nous avons eue depuis que je suis ici», a d’ailleurs avancé le directeur général des Penguins, Jim Rutherford, en point de presse.

Changements en vue?

Du même souffle, Rutherford a toutefois admis que certains changements s’imposaient au sein de sa formation.

«Je n’ai pas vu un seul moment où nos gars se sont présentés comme une équipe, a indiqué le DG, dont les propos ont été rapportés par le compte Twitter des Penguins. Je ne sais pas si nos gars sont complaisants, est-ce le signal que quelque chose doit changer? Nous avons besoin de retrouver cette rage de vaincre. Les Islanders avaient ce désir et ils étaient déterminés. Pas nous.»

Au cours des derniers jours, les rumeurs ont commencé à circuler à savoir que Phil Kessel ou encore Evgeni Malkin pourrait changer d’adresse d’ici le début de la prochaine saison.