/24m
Navigation

La CMM veut plus d’autonomie pour gérer le logement social

La CMM veut plus d’autonomie pour gérer le logement social

Coup d'oeil sur cet article

La Communauté métropolitaine de Montréal demande à Québec plus d'autonomie pour gérer le programme AccèsLogis, qui aide à financer la réalisation de logements sociaux et communautaires.

«Au final, ce qu’on dit c’est que chaque municipalité est différente. Ce qu’on demande au gouvernement, c’est bien sûr du financement, qui est absolument nécessaire, mais d’assouplir des règles, de comprendre la réalité métropolitaine, pour que les unités que nous voulons sortir de terre se réalisent», a indiqué la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

Elle n’a pas précisé le niveau de financement demandé.

«Essentiellement, ce qu’on souhaite c’est des budgets qui correspondent à la réalité du marché», a ajouté Marc-André Plante, maire de Terrebonne et président de la commission du logement social de la CMM.

«On ne peut pas comparer le centre-ville de Montréal avec, par exemple, Sainte-Anne-des-Plaines ou Terrebonne», a-t-il illustré.

En outre, la CMM demande à Québec d’obtenir rapidement une entente avec Ottawa sur les transferts des fonds fédéraux en matière d’habitation.

«On invite le gouvernement à intensifier les négociations avec Ottawa pour trouver un terrain d’entente», a dit la mairesse Plante.