/news/politics
Navigation

Toronto appuie Montréal contre le projet de loi sur la laïcité

Toronto appuie Montréal contre le projet de loi sur la laïcité
PHOTO D'ARCHIVES, AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

TORONTO – Le conseil municipal de Toronto a adopté à l’unanimité, mercredi, une motion appuyant les élus municipaux montréalais qui s’opposent au projet de loi sur la laïcité du gouvernement de François Legault.

Dans cette motion, le conseil donne son soutien à la liberté de culte et d’expression tout en mentionnant son opposition à toute législation visant à restreindre ces libertés.

Elle va dans le même sens que le front commun des élus montréalais qui ont dénoncé ce projet de loi interdisant le port de signes religieux visibles comme des foulards, des kippas ou des croix pour des employés de l’État en position d’autorité comme les policiers, les gardiens de prison et les enseignants.

Dans sa déclaration faite lundi, la Ville de Montréal a affirmé son attachement à la «laïcité ouverte», ainsi que son «soutien indéfectible» à tous ses employés, peu importe leurs convictions religieuses. «Aucun homme, femme ou enfant ne devrait vivre dans la peur ou l’incertitude au sujet de son emploi ou de sa place dans la société montréalaise parce qu’elle ou il choisit de pratiquer sa religion», avait fait valoir la mairesse Valérie Plante, rappelant que le débat doit se faire «dans le respect, sans insultes personnelles, ni dérapages».

Le projet de loi sur la laïcité risque de nuire à la réputation internationale de la métropole, ont également soutenu Mme Plante et le chef par intérim de l’opposition à l’hôtel de ville Lionel Perez.