/news/politics
Navigation

Visée par des menaces: tolérance zéro, avertit la mairesse de Montréal

Visée par des menaces: tolérance zéro, avertit la mairesse de Montréal
TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

 La mairesse de Montréal, cible de menaces croissantes sur les réseaux sociaux, a dû avertir le service de police en raison du caractère agressif, sexiste et même violent de certains commentaires. 

 Aux internautes derrière ces messages, la mairesse rappelle que «c’est tolérance zéro». Les policiers surveillent non seulement les messages adressés directement à Mme Plante, mais aussi sur les réseaux sociaux en général. 

 Il y a une hausse des menaces depuis son entrée en poste, estime la mairesse. 

 «Ce n’est pas acceptable, a rappelé Mme Plante. Ce n’est pas la société qu’on veut. Ce n’est pas ce qu’on encourage. La liberté d’expression est importante, mais il faut se rendre compte qu’on parle à des êtres humains. Je suis un être humain, je suis une mère, je suis Montréalaise, je suis une femme.» 

 Les attaques personnelles n’ont pas leur place dans les débats, réitère-t-elle. «On peut ne pas aimer ce que je dis, ou ce que quelqu’un dit, ou mon opinion, mais ce n’est pas une raison pour s’attaquer personnellement à la personne.»