/portemonnaie/theonepercent
Navigation

Ces 10 célébrités qui demandent 500 000 dollars ou plus pour une publication Instagram

Coup d'oeil sur cet article

Kris Jenner, la mère des célèbres sœurs Kardashian-Jenner, a indiqué les tendances de rémunérations de ses filles pour des publications sur les réseaux sociaux. Et ce n’est pas des miettes !

En effet, la mère de la sororité la plus connue du monde a affirmé que ses filles recevaient des chèques à six chiffres pour faire la promotion de divers produits sur internet.

D’ailleurs, en 2018, Hopper HQ a estimé les rémunérations sur Instagram des célébrités, et trois Kardashian-Jenner figurent dans le top 10. Le voici : 

1) Kylie Jenner, 1 000 000$

La plus jeune milliardaire du monde et jeune prodige de la famille Kardashian est suivie par 132 millions de personnes et est logiquement la lauréate de cette liste avec des publications rémunérées un million de dollars.

2) Selena Gomez, 800 000$

La chanteuse, actrice et productrice cumule 149 millions d’abonnés sur Instagram et demandait en 2018 800 000 dollars pour une publication.

3) Cristiano Ronaldo, 750 000 dollars

Le célèbre joueur de soccer, multiple ballon d’or est troisième de ce palmarès avec des chèques de 750 000 dollars pour une publication commanditée.

4) Kim Kardashian,  720 000$

On retrouve l’ainée des Kardashian à la quatrième position. Avec ses 134 millions d’abonnés, Kim demandait 720 000 dollars en 2018.

5) Beyonce, 700 000$

Queen B est en milieu de tableau avec 700 000 dollars pour une publication à ses 127 millions d’abonnés.

6) Dwayne Johnson, 650 000$

 

 

7) Justin Bieber, 650 000$

 

 

8) Neymar, 600 000$

 

Voir cette publication sur Instagram

Is on 🤟🏽

Une publication partagée par 3n310ta 🇧🇷 👻 neymarjr (@neymarjr) le

 

9 )Messi, 500 000$

 

 

10) Kendall Jenner, 500 000$

 

La jeune sœur de Kim Kardashian clôt ce classement avec un « maigre » 500 000 dollars.

Si les Kardashian-Jenner arrivent à amasser des centaines de milliers de dollars, ce n’est pas le cas pour toutes celles qui se lancent dans la business de l’influence sur les réseaux sociaux.

Karine St-Michel, influenceuse et ex-participante de l’émission Occupation Double, qu’on avait reçue au podcast On parle d’argent, avait révélé qu’elle avait du mal à vivre de ses publications sur les réseaux sociaux et qu’elle devait notamment faire du travail ménager pour arrondir ses fins de mois et s’épanouir dans ses divers projets.

La concurrence peut s’avérer rude à l’assaut des likes et des partages. 

 

Source: Hopper HQ 

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux