/misc
Navigation

10 vins à partager pour le week-end de Pâques

bloc vin
Foto Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

En cette longue fin de semaine de Pâques, les Méchants Raisins vous proposent d’accompagner vos repas en famille par les meilleurs vins du moment.

Que ce soit au brunch dominical, avec l’agneau pascal ou le traditionnel jambon du dimanche soir, en se sucrant le bec avec les oreilles de lapin en chocolat, ou encore à la cabane à sucre avec des œufs et pets de sœur dans le sirop d’érable, vous trouverez ci-après le vin qu’il vous faut.

Buvez moins. Buvez mieux. Et Joyeuses Pâques !

Pinot Gris 2017, Cloudline, Willamette ­Valley

États-Unis 13,5 % | 1,2 g/l | 22,60 $

bloc vin
Photo courtoisie, SAQ
  • ★★★ | $$ ½

Installée depuis plus de 30 ans en Oregon, la célèbre famille Drouhin de Beaune est devenue une référence de la région. Véronique Drouhin et Aaron Bell continuent à faire progresser la qualité du projet Cloudline. À l’aveugle, il est difficile de pointer sur du pinot gris tellement le vin paraît sec, droit et salin. On devine une matière cylindrique ainsi que des notes de melon et fleur blanche. Un petit bijou à servir avec les huîtres.

Château Vignelaure 2017, Coteaux d’Aix-en-Provence

France 13 %| 1,2 g/l | 25,90 $

bloc vin
Photo courtoisie, SAQ
  • ★★★ | $$ ½

Pâques sans vin rosé ne pourrait pas être Pâques. Et celui-ci est absolument délicieux ! En voyant le prix, vous serez plusieurs à râler que ça n’a pas de maudit bon sens de payer 26 $ pour du rosé. Je vous entends. Vous n’avez pas tort. Ni tout à fait raison. La mode du rosé « premium » semble bien installée, entraînant avec elle une hausse marquée de qualité. Tout en finesse, parfumé à souhait, juteux, frais, on a l’impression d’une explosion de coulis de fruits rouges à chaque gorgée. En plus, le rosé, ça va avec tout. Production bio.

Ribolla Gialla 2014, Radikon, Venezia Giulia

Italie 12,5 % | 1,5 g/l | 48,00 $

bloc vin
Photo courtoisie, SAQ
  • ★★★★  | $$$$ 

La popularité du vin orange ne se dément pas. Confidentiel et introuvable il y a à peine deux ans, on en trouve aujourd’hui une petite quinzaine à la SAQ. Ce nombre devrait doubler d’ici l’été. Avant de vous garrocher sur la première bouteille venue, sachez qu’au-delà de ses particularités propres – un vin issu de raisin blanc ayant macéré plus ou moins longtemps avec ses peaux, ce qui le rend tannique et ne plaît pas d’emblée à tout le monde –, les bonnes affaires sont rares. La famille Radikon fait partie du cercle restreint des meilleurs producteurs. Ce 100 % ribolla gialla, très ancien cépage cultivé dans le Frioul, est le plus accessible des vins du domaine. Une merveille avec les poissons fumés. Production bio.

Bourgogne, Côtes Salines, 2017, Domaine Gueguen

France 12 % | 2,4 g/l | 19,20 $

bloc vin
Photo courtoisie, SAQ
  • ★★★ | $$

Comme nous sommes en pleine saison du crabe, vous aurez peut-être envie d’en profiter à Pâques. Je persiste et signe avec ce chardonnay des pourtours de Chablis qui porte si bien son nom. Salin à l’attaque avec un tranchant propre au millésime 2017, ce sera parfait avec la délicate chair de crabe et un trait de jus de citron frais.

Menetou-Salon, Morogues, 2017, Henry Pellé

France 12,5 % |1,8 g/l | 25,05 $

bloc vin
Photo courtoisie, SAQ
  • ★★★ | $$

Morogues, c’est le nom d’un des villages de l’appellation Menetou-Salon dans la vallée de la Loire. Les vins du domaine Pellé ont gagné en précision dans les dernières années et ont des allures de Sancerre sans en avoir le prix. La bouche est tendue, aux aromatiques classiques du sauvignon blanc. Le vin est ciselé, parfait pour l’apéritif ou pour accompagner une salade d’asperges.

Toscana, Le Pianette, 2015, Fattoria Fibbiano

Italie 13,5 % | 2,3 g/l | 18,95 $

bloc vin
Photo courtoisie, SAQ
  • ★★★ | $$

Domaine familial de la région de Pise en Toscane, ils ont obtenu la certification biologique en 2016. Ce vin en dominance de sangiovese est complété par un peu de colorino, cépage indigène de la région. Le vin est élégant aux arômes de noyau de cerise et tabac, la bouche fraîche aux tanins patinés en fera un compagnon parfait pour les plats à base de tomate, mais aussi un passe-partout de choix pour le brunch.

Offley Baron de Forrester Tawny 10 ans, Porto

Portugal 20 % | 110 g/l | 29,75 $

bloc vin
Photo courtoisie, SAQ
  • ★★★ ½ | $$$

Sans connaître le même engouement des années 1990-2000 où chaque repas au Québec se terminait avec un petit verre (souvent la bouteille !) de porto, ce dernier reste un grand classique. Surtout avec le chocolat. Profitant d’un long vieillissement en barrique, ce tawny 10 ans évoque d’entraînantes tonalités de café, moka et abricot séché. Dense sans être sirupeux, doté d’une belle acidité et présentant une superbe finale, c’est une caresse à chaque gorgée.

Mas Amiel Prestige 15 ans d’âge, Maury

France 16 % | 110 g/l | 54,50 $

bloc vin
Photo courtoisie, SAQ
  • ★★★★  | $$$$ 

On trouve malheureusement de moins en moins de vins de Maury au Québec. Son terroir de marnes et de schistes noirs combiné à de faibles rendements permet au grenache noir d’exceller et de donner naissance à des vins doux naturels exceptionnels. Porte-étendard de la région, Mas Amiel nous propose ici un Maury ayant séjourné pas moins de 15 ans en foudre. Un vin d’une grande complexité avec ses arômes de cacao, café, fruits noirs confits, noix et de rancio. Dense, d’une étonnante finesse et d’une longueur impressionnante, il offre aussi une remarquable buvabilité. Un grand vin qui fera merveille avec le chocolat.

Porto, Tawny, Quinta de Santa EufÊmia

Portugal 19 % | 96 g/l | 15,65 $

bloc vin
Photo courtoisie, SAQ
  • ★★ | $ ½

Le domaine familial a été fondé en 1864 et fait aujourd’hui 45 hectares. Ce tawny à petit prix n’a rien de bien compliqué, mais est tout à fait agréable. Élevé en fût de chêne durant quelques années, il développe des notes de cacao, caramel et toffee. Ce sera bienvenu avec les cocos de Pâques et les desserts à l’érable. À servir frais. Cependant, si vous ne terminez pas la bouteille, le produit peut être conservé quelques jours au frigo.

Haut-Médoc, 2015, Château Larose-­Trintaudon

France 13,7 % | 2,4 g/l | 26,95 $

bloc vin
Photo courtoisie, SAQ
  • ★★★ | $$ ½

Le millésime 2015 a été exceptionnel à Bordeaux. Chez Larose-Trintaudon la signature est juste et le vin vieillira bien. Si vous êtes un amateur de bordeaux, peu importe les occasions, ce vin est à ne pas manquer. En dominance de cabernet sauvignon complété par 40 % de merlot, celui-ci offre des notes de cassis, de graphite et une bouche structurée aux tanins présents et serrés. À boire maintenant, mais pourra aussi se conserver quelques années.


Correct

★★ Bon

★★★ Très bon

★★★★ Excellent

★★★★★ Exceptionnel

Plus d’étoiles que de dollars: vaut largement son prix.

Autant d’étoiles que de dollars: vaut son prix.

Moins d’étoiles que de dollars: le vin est cher.

www.saq.com