/sports/hockey
Navigation

Des surprises majeures

HKO-HKN-SPO-COLUMBUS-BLUE-JACKES-V-TAMPA-BAY-LIGHTNING---GAME-ON
Photo d'archive, AFP Stevens Stamkos et le Lightning ont mordu la poussière en première ronde des séries à la surprise générale.

Coup d'oeil sur cet article

Ces séries 2019 sont déjà entrées dans les livres d’histoire de la Ligue nationale. Et du Pool National de Hockey (PNH). Que ceux qui avaient prédit une victoire des Blue Jackets de Columbus ET des Islanders de New York, et ce, en quatre petits matchs, lèvent la main !

Sans surprise, personne dans l’auditoire ne répond. Encore abasourdi par la fin de l’aventure du Lightning. En réalisant la troisième saison de plus de 60 victoires dans l’histoire, il était facile de prétendre que le Lightning soulèverait la coupe Stanley quelque part en juin. Après tout, les deux autres clubs ayant réalisé l’exploit, le Canadien de 1976-1977 et les Red Wings de 1995-1996, avaient soit remporté l’emblématique trophée ou atteint la finale d’association. Detroit a cependant été couronné dans les deux saisons suivantes.

C’est donc une tonne de points qui se sont envolés chez les participants du PNH avec l’élimination hâtive du Lightning alors que plusieurs d’entre eux voyaient la formation de Tampa l’emporter en cinq ou en six matchs. Comment un groupe aussi talentueux a-t-il pu vivre une telle déconfiture ?

« Ça a été une saison historique en termes d’offensive. Plusieurs clubs ont marqué plusieurs buts. J’ai l’impression que le style offensif pratiqué en saison a nui aux équipes en séries. Toute l’année, ils ont joué un style très offensif, mais c’est tellement différent en séries. Ils sont arrivés et c’est comme s’ils n’avaient pas été préparés pour les séries.

« Puis, les autres clubs moins bien nantis ont été obligés de se défendre toute l’année contre ces grosses machines offensives, et en séries, l’arbitrage est différent et il y a moins d’avatanges numériques, ce qui a été le pain et le beurre du Lightning. J’ai l’impression que c’est ce qui les a coulés », estime le journaliste sportif du Journal de Québec, Kevin Dubé, qui avait choisi la bande de Jon Cooper ainsi que Yanni Gourde pour cette série.

Crosby invisible

À Pittsburgh, les Penguins ont subi le même sort aux mains des Islanders de New York. Serait-ce le début de la fin de la belle épopée des Penguins qui leur a procuré deux saladiers argentés au cours des quatre dernières campagnes ? Il y a matière à questionnement à la suite de cet échec retentissant. Même le capitaine Sidney Crosby n’a pas été l’ombre de lui-même en ne récoltant qu’une passe en quatre matchs alors qu’il était le choix logique pour plusieurs dans cette série.

Classement des experts

  • 1. Alain Chainey 34 pts
  • 2. Stéphane Cadorette 33 pts
  • 3. Kevin Dubé 31 pts
  • 4. Pascal Dupuis 28 pts
  • 5. Roby St-Gelais 24 pts

10 premiers au classement général

  • 1. Jeanine Erpelding 49 pts
  • 2. Sylvie Blackburn 47 pts
  • 3. Nicole Girard 47 pts
  • 4. Denis Lepage 47 pts
  • 5. Luc Viau 47 pts
  • 6. Marc Lamarche 47 pts
  • 7. Erick Proulx 46 pts
  • 8. Gilles Couture 46 pts
  • 9. Mo Saindon 46 pts
  • 10. Sylvain Lépine 46 pts