/travel/destinations
Navigation

Étourdissante Katmandou

ÉVA 0420 Népal
Photo Marc-André Lemieux La vieille ville de Katmandou renferme la fameuse place Durbar de Hanuman Dhoka.

Coup d'oeil sur cet article

KATMANDOU, Népal | Ça grouille à Katmandou. Jour et nuit. Nuit et jour.

Capitale politique et religieuse du Népal, son million d’habitants semble constamment en déplacement, assaillant les rues aussi bien à pied, qu’à vélo, à moto ou en auto. Voilà pourquoi votre première balade en taxi risque de rester gravée longtemps dans votre mémoire. Vous craindrez les accrochages à chaque instant. Mais au bout d’une journée ou deux, vous finirez par apprivoiser ce joyeux capharnaüm.

Des drapeaux de prière tibétains colorés décorent les rues du quartier de Thamel à Katmandou.
Photo Marc-André Lemieux
Des drapeaux de prière tibétains colorés décorent les rues du quartier de Thamel à Katmandou.

Et c’est tant mieux, parce que Katmandou regorge de coins à découvrir et d’activités­­­ à faire.

Carrefour religieux

Une vue panoramique sur la vallée de Katmandou.
Photo Marc-André Lemieux
Une vue panoramique sur la vallée de Katmandou.

La vallée de Katmandou renferme d’ailleurs sept sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO qui valent le détour : les centres urbains d’Hanuman Dhoka, Patan et Bakhtapur et quatre lieux saints bouddhistes et hindouistes (Swayambhunath, Pashupati, Changu Narayan et Bodnath, qui comprend le plus grand stûpa du Népal).

Le plus grand stûpa du Népal, le stûpa de Bodnath, se trouve dans le quartier tibétain de Katmandou.
Photo Marc-André Lemieux
Le plus grand stûpa du Népal, le stûpa de Bodnath, se trouve dans le quartier tibétain de Katmandou.

Pédalez !

Une bonne manière de découvrir la vallée de Katmandou : le vélo.
Photo Marc-André Lemieux
Une bonne manière de découvrir la vallée de Katmandou : le vélo.

Pour les amateurs de plein air qui s’arrêtent à Katmandou avant d’aller faire un trek en montagne, des tours de vélos sont également offerts. Ils vous permettront d’expérimenter une autre facette de l’agglo­mération. Car à quelques kilomètres­­­ du trafic urbain et constant se trouve une forêt verdoyante et paisible que vous prendrez plaisir à parcourir.


♦ Notre journaliste était l’invité de l’Ambassade du Népal au Canada et de l’Office de tourisme du Népal.

 


Où loger ?

Le jardin intérieur du Kathmandu Guest House, au cœur du quartier de Thamel.
Photo Marc-André Lemieux
Le jardin intérieur du Kathmandu Guest House, au cœur du quartier de Thamel.
  • La capitale compte plusieurs endroits où poser ses valises. Les voyageurs qui recherchent du confort dans Thamel, le quartier le plus touristique de Katmandou, aimeront le Kathmandu Guest House, un hôtel comprenant 104 chambres décorées avec goût, des employés avenants et souriants, et surtout­­­, un grand jardin intérieur idéal pour relaxer après une tourbillonnante journée.