/sports/baseball
Navigation

Un séjour chez les Bleues pour André Lachance

Un séjour chez les Bleues pour André Lachance
PHOTO COURTOISIE

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir délaissé ses fonctions d’entraîneur-chef avec l’équipe canadienne de baseball féminin, le Québécois André Lachance a identifié son nouveau défi à relever. Il prend la barre de la formation nationale française dans l’espoir de qualifier les Bleues à la Coupe du monde 2020.

«Pour être honnête, ce n’est pas un énorme engagement, a commenté celui qui conserve ses fonctions de gérant des Opérations Baseball pour la Fédération canadienne. J’y vais pour un court séjour. C’est quand même très gratifiant qu’on ait décidé de faire appel à mes services. C’est une belle reconnaissance.»

Lachance dirigera ainsi la toute première équipe féminine de baseball à représenter la France. Celle-ci est formée en vue de la première édition des Championnats d’Europe de baseball féminin, qui se tiennent à Rouen, du 31 juillet au 3 août 2019. Ce tournoi, qui devrait rassembler trois ou quatre équipes, doit servir de qualification pour la Coupe du monde 2020.

«On ne part pas avec grand-chose», a admis Lachance, qui a néanmoins été agréablement surpris par le calibre présenté par les filles lors d’un premier camp de détection organisé par la Fédération française de baseball et de softball, les 26 et 27 janvier, à Montigny-le-Bretonneux

Les Françaises auront fort à faire pour rivaliser, entre autres, avec la formation des Pays-Bas lors du tournoi de qualification. La troupe d’André Lachance pourrait par ailleurs profiter d’une athlète ayant déjà évolué au Québec, soit Rosie Lyard. Cette dernière se concentre toutefois, a priori, sur l’équipe française de softball.

«On va voir si Rosie est disponible, mais advenant le cas, elle pourrait aider grandement l’équipe», a convenu Lachance.

En mission

En plus d’aider la France, l’homme de baseball québécois avoue s’investir dans le projet pour aider la cause du baseball féminin sur la scène internationale.

«J’étais l’un des plus sceptiques au début, mais j’ai constaté au fil des ans que, si les athlètes sont bien entourées et qu’on les aide, ça permet de faire grandir la cause du baseball féminin», a noté Lachance.

Une association naturelle

Lachance s’était mis en retrait de ses récentes fonctions après la médaille de bronze décrochée par les Canadiennes lors de la Coupe du monde de baseball féminin 2018, qui avait été présentée aux États-Unis. La France n’a pu faire autrement que de sauter sur l’occasion pour s’entendre avec le Québécois, dont la langue maternelle aide évidemment à transmettre ses connaissances.

«Son leadership, sa culture du jeu ainsi que son expérience constituent des qualités essentielles pour le développement du baseball féminin français, a commenté Stephen Lesfargues, directeur technique national en France, par voie de communiqué. Je sais qu’André portera haut les couleurs de l’équipe française senior à travers ses valeurs : ambition, engagement, solidarité et respect. Il prendra ce rôle à cœur avec beaucoup d’implication et de passion, comme toujours.»


♦ Un nouveau camp de détection se déroulera le 25 mai à La Grande Motte. La sélection française pour les Championnats d’Europe sera dévoilée en juin prochain.