/sports/hockey
Navigation

«C’est lui qui m’a demandé de se battre» - Svechnikov

«C’est lui qui m’a demandé de se battre» - Svechnikov
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Andrei Svechnikov n'affrontera pas les Capitals à Washington samedi soir, mais le jeune attaquant des Hurricanes de la Caroline espère renouer avec l'action lundi, lors du sixième affrontement de la série de premier tour.

Victime d'un solide K.-O. d'Alex Ovechkin lundi, la recrue a dit se sentir «assez bien», samedi matin, à sa première rencontre avec les médias depuis le combat controversé. En première période du troisième match, Ovie lui a infligé une commotion cérébrale après une solide droite.

«Je me remets toujours sur pied assez vite, a fait savoir le joueur de 19 ans. On verra. J'espère être en mesure de jouer la rencontre suivante.»

Son entraîneur-chef Rod Brind'Amour n'a pas voulu se prononcer sur le retour éventuel de son protégé.

Pas un «superhéros»

Le Russe a dit que c'est son compatriote, de 14 ans son aîné, qui a initié le combat. Ovechkin avait dit le contraire plus tôt cette semaine.

«Je ne suis pas un superhéros qui demande à se battre, a commenté le deuxième choix du dernier repêchage. J'ai dit oui. Je voulais me défendre.»

Svechnikov a mentionné qu'Ovechkin, son idole de jeunesse, l'a appelé après le match. «On a juste parlé un peu. Il m'a dit que ce sont des choses qui arrivent.»

Avant de quitter la patinoire lundi, le jeune joueur avait amassé deux buts et une aide en trois matchs éliminatoires.

La série est à égalité 2 à 2.