/lifestyle/sexromance
Navigation

Choisir la douceur

Choisir la douceur
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Parfois, la vie tourbillonne dans tous les sens et en certaines occasions, il semble difficile de se retrouver en toute quiétude. C’est alors que de petits détails vous exaspèrent, que votre patience vous abandonne et que l’écho de vilaines paroles peut résonner. L’exaspération gagne du terrain et la colère gronde, voici pourquoi il est essentiel de trouver des stratégies pour reconquérir son équilibre personnel illico presto ! Choisir la douceur ? Être doux envers soi et les autres peut devenir un art à cultiver. Il suffit de procéder tranquillement, mais avec assurance !

Prendre soin de soi

Il peut sembler très facile, voire anodin de dire qu’il est important de prendre soin de soi. Mais, en toute franchise, c’est probablement la chose la plus difficile à mettre en place. Surtout quand le quotidien roule à 100 à l’heure ! Une fois coincé dans l’engrenage de la routine, il peut s’avérer fort complexe d’utiliser ne serait-ce que dix minutes par jour pour prendre soin de son équilibre mental et physique. Prendre le temps de savourer son thé le matin avant de quitter pour la journée, de se prélasser dans un bain le soir venu, d’écouter son partenaire nous raconter sa journée, ­d’écouter le chant des oiseaux... Pourquoi est-ce important de le faire ? Pour se sentir en harmonie, à l’intérieur ET à l’extérieur de soi. Pour s’assurer d’une belle qualité de vie. Pour fuir l’anxiété, le stress, la fatigue... Bref, il y a de très nombreux avantages. Le bonheur, c’est que prendre soin de soi ne signifie pas être centré sur soi et son propre petit quotidien, c’est s’assurer que notre moteur – c’est-à-dire nous-mêmes – est en bonne posture pour vivre des relations harmonieuses : une chose qui s’apprend et ­s’entretient ! Claudia, une lectrice de 69 ans, nous raconte : « J’ai toujours fait passer tout le monde avant moi. Mes enfants m’ont pris tout mon temps, mon mari était très exigeant, car je restais à la maison et il jugeait qu’il pouvait tout me demander, car moi je ne travaillais pas... Je peux juste vous dire que j’ai développé tellement de frustration avec les années que tout ça s’est terminé par un divorce et un cancer. Je m’en suis sortie indemne malgré tout, mais j’ai appris à la dure que prendre soin de moi était primordial. Je n’avais plus d’amies, plus de loisirs. Rien pour me faire sourire. La maladie m’a ramené une réalité que je ne voulais pas voir. Maintenant, je priorise mes besoins et je réalise que malgré ça, je ne néglige personne. Ça va m’avoir pris tout ce temps-là pour trouver l’équilibre ! »

Douceur et sexualité

Imaginons la conjugaison des deux sans plonger dans le kitsch et les stéréotypes ! La douceur en sexualité ne signifie pas être passif, désintéressé ou monotone. Cela correspondrait davantage à une relation où le respect, l’écoute et l’accueil de l’autre et de soi-même sont mis au premier plan. Concrètement, cela veut dire qu’une vie sexuelle empreinte de douceur survivra bien plus longtemps et en bien meilleure santé qu’une autre qui est négligée ou pleine de ressentiment, ne croyez-vous pas ?

  • Attention de ne pas confondre gentillesse et faiblesse : car la douceur et la gentillesse démontrent plutôt une grande maîtrise de soi dans les moments les plus difficiles.
  • Exercez votre patience : l’exaspération et l’incompréhension peuvent venir à bout de la tolérance, mais sachez que la patience et le lâcher-prise gagnent à être développés.
  • Faites l’effort de bien respirer, de prendre un temps de recul et d’agir avec l’autre comme vous souhaiteriez que l’on agisse envers vous – c’est-à-dire avec bienveillance et amour.
  • Tentez une désintox numérique de quelques jours... ou de quelques heures ! Vous pourrez vous recentrer sur l’essentiel et prendre le temps de regarder votre vie, de voir l’autre dans le blanc des yeux, plutôt que vos écrans.
  • Tentez de récupérer quelques minutes par jour, juste pour votre détente, votre plaisir ou vos loisirs. Mieux vaut y aller lentement, mais sûrement !
  • Soyez fier de vous ! Aimez-vous !
  • Consultez si vous avez le sentiment que la situation vous dépasse, que vous êtes mal en point psychologiquement, dans votre relation ou dans votre vie en général. Ne restez pas seul(e).