/news/green
Navigation

Deux Québécois au cœur de la protection des écosystèmes côtiers au Mexique

Ils opèrent un centre qui a notamment pour but de restaurer la biodiversité

Les fondateurs de l’entreprise Takata Experience, basée à Mahahual, au Mexique, Nicolas Gosselin et Cassiopea Carrier Doneys.
Photo courtoisie Les fondateurs de l’entreprise Takata Experience, basée à Mahahual, au Mexique, Nicolas Gosselin et Cassiopea Carrier Doneys.

Coup d'oeil sur cet article

Deux Québécois passionnés de plongée sous-marine et de conservation de l’environnement opèrent depuis trois ans un centre de plongée et de protection de la biodiversité à Mahahual, au Mexique.

Nicolas Gosselin et Cassiopea Carrier Doneys sont amis depuis une quinzaine d’années, et l’idée de fonder Takata Experience est née d’une passion commune : la plongée.

C’est lors d’un stage au Mexique, dans le cadre d’une double maîtrise en gestion environnement et écologie, que la jeune femme a découvert Mahahual.

« Nous avions déjà en tête de fonder Takata, mais on ne savait pas où. Nous sommes arrivés ici et nous sommes tombés en amour avec l’endroit », lance celle qui est originaire de Québec, comme son collègue.

« Au départ, nous étions une dizaine de personnes. C’est un projet à faire rêver, mais qui demande beaucoup de temps et beaucoup d’implication. On s’est finalement retrouvé quatre dans le projet », explique Nicolas Gosselin.

Nicolas Gosselin
Photo courtoisie
Nicolas Gosselin

Ce dernier partage sa vie entre le Québec et le Mexique et se charge du marketing et des relations publiques de Takata. Sa collègue, pour sa part, passe la majorité de son temps à Mahahual, où elle dirige le centre.

Au niveau divertissement, Takata propose des activités de plongée, d’apnée et même de yoga, mais la mission principale du centre est de restaurer la biodiversité de la mer des Caraïbes, alors que la couverture corallienne a diminué de 70 à 90 % en 20 ans.

Takata est spécialisé en écologie marine, en gestion de l’environnement et en éducation relative à l’environnement.

Impliqués socialement

Par le biais de divers programmes, Takata s’implique énormément auprès de la communauté à Mahahual, et leurs activités pour la protection de l’environnement et la protection de la biodiversité de la mer gagnent en considération.

« De plus en plus, on a de la crédibilité auprès du gouvernement mexicain et des universités, donc on est vraiment capable de faire du travail auprès des institutions », s’enchante la jeune femme.

L’équipe a notamment relevé l’imposant défi de réduire le développement immobilier, afin de conserver l’aspect écotouristique propre à Mahahual.

Takata a également gagné le cœur de l’Association professionnelle des Instructeurs de plongée (PADI), qui a désigné Cassiopea Carrier Doneys comme ambassadrice. Il s’agit de la première Canadienne à obtenir ce rôle.

« Ça va me permettre de passer un message, de parler de ce qui se passe et d’avoir une influence sur les gens afin qu’ils changent leur comportement », termine-t-elle.