/lifestyle/health
Navigation

Anti-gaspillage: les bons gestes à adopter

Anti-gaspillage: les bons gestes à adopter
Photo Adobe stock

Coup d'oeil sur cet article

Chaque semaine, c’est environ 20 $ de nourriture que les Canadiens jettent à la poubelle. Près de la moitié du gaspillage alimentaire provient de chez soi. Conseils pour réduire le gaspillage alimentaire en toute simplicité ! En ce jour de la Terre, célébrons par l’action !

► Le saviez-vous ?

Une famille canadienne jette, chaque année, l’équivalent de 123 kg de légumes et de fruits. Cette quantité équivaut au poids de plus de 800 petites pommes ou de plus de 2000 carottes.

► Quelques astuces pour prolonger la durée de vie des fruits et des légumes

Anti-gaspillage: les bons gestes à adopter
Photo Adobe stock

 

♦ Ne pas les laver avant de les ranger.

♦ Les conserver dans le bac prévu à cet effet, car il offre la température idéale.

♦ Ne pas placer les fruits qui dégagent de l’éthylène (bananes, pommes, poires, par exemple) en présence de fruits qui n’en produisent pas (agrumes, ananas).

 Éviter de placer des fruits coupés (qui dégagent plus d’éthylène) en présence de fruits que vous souhaitez conserver plus longtemps.

► Quelques bons gestes à adopter

Anti-gaspillage: les bons gestes à adopter
Photo Adobe stock

 

♦ Faites un inventaire de votre réfrigérateur et de votre garde-manger. Vous évitez ainsi d’acheter des aliments superflus.

♦ Repensez la quantité de denrées que vous achetez en évaluant vos besoins.

♦ Fréquentez les épiceries en vrac qui vous permettent d’acheter seulement la quantité de nourriture nécessaire. En prime, vous apportez vos propres bocaux afin ­d’éviter les emballages.

♦ Partagez avec la communauté. Misez sur l’aspect social qui entoure l’alimentation en partageant la quantité de nourriture excédentaire avec votre entourage. Pensez aux banques alimentaires pour vos surplus.

♦ Transformez les aliments en leur donnant une deuxième vie. Congelez les restes, utilisez les fruits trop mûrs dans des smoothies ou des desserts, chauffez le miel qui s’est cristallisé au lieu de vous en débarrasser. Soyez créatifs en créant des recettes vide-frigo !

► Les dates de péremption, mais encore...

La date « meilleur avant » assure la fraîcheur et non l’innocuité d’un aliment. Plusieurs aliments peuvent encore être consommés malgré une date de péremption dépassée. Il suffit de les reconnaître :

  • Les conserves
  • Les aliments surgelés
  • Les denrées sèches
  • Les aliments fermes (coupez la partie altérée)
  • Le lait, le yogourt, le kéfir et les œufs

On évite beaucoup de pertes en prolongeant la durée de vie de nos produits. Pour connaître la durée de conservation des aliments, consultez le thermoguide : mapaq.gouv.qc.ca.

Anti-gaspillage: les bons gestes à adopter
Photo Adobe stock

Quelques bonnes pratiques afin d’améliorer la conservation et la longévité de la nourriture :

♦ Faites la rotation des aliments. Placer les aliments moins frais à l’avant dans le réfrigérateur et dans le garde-manger.

♦ Assurez la préservation des denrées sèches comme les légumineuses et le riz dans des bocaux hermétiques à l’abri de la lumière et de la chaleur.

 Évitez de conserver les aliments périssables comme le lait dans la porte du réfrigérateur. En effet, c’est l’endroit où la température est la plus élevée et variable. Il en va de même pour les œufs. On réserve plutôt cet emplacement pour les aliments non périssables comme la moutarde ou le sirop d’érable.

♦ Vérifiez régulièrement la température de votre réfrigérateur. Celle-ci doit se situer en tout temps entre 0° et 4°. La température du congélateur doit être de -18°.

♦ Utilisez uniquement les sacs conçus pour la congélation lorsque vous congelez les aliments. Évitez également de recongeler les aliments qui ont été décongelés.

♦ Conservez les denrées en conserve dans des bocaux hermétiques une fois ouvertes pour ­préserver leur fraîcheur.

♦ Pour la décongélation, surtout celle des viandes, utilisez la dernière tablette du bas dans le réfrigérateur. Cela permet d’éviter que des liquides ne coulent sur les autres aliments.

► Un pas pour la planète

Pour diminuer notre empreinte écologique et protéger notre environnement, nous avons tous notre part de responsabilité. Outre le fait de diminuer notre gaspillage alimentaire, voici quelques actions à poser afin d’être plus écologique :

Repensez l’utilisation des produits et des ressources. Laissez-vous la machine à café en marche afin de préserver la chaleur du café ? Faites-vous une plus grande quantité de café que celle dont vous avez réellement besoin ? Combien de fois uti­lisez-vous vos sacs réutilisables ?

♦ Utilisez des sacs à lunch et à collations réutilisables.

♦ Privilégiez l’achat local en favorisant les produits de saison. Les aliments locaux diminuent la distance entre la ferme et l’assiette.

♦ Favorisez les protéines ayant un faible impact environnemental. L’industrie du bœuf possède une empreinte écologique très élevée en raison du méthane qu’elle produit. De plus, elle nécessite énormément de ressources. Diminuez votre consommation de viande et optez pour le poisson, les insectes et les protéines végétales comme les légumineuses, les noix et les graines.