/news/green
Navigation

Legault veut encourager les déménagements

Coup d'oeil sur cet article

Le premier ministre François Legault souhaite pouvoir dédommager les sinistrés plus rapidement qu’après les inondations historiques de 2017 et espère pouvoir convaincre certains riverains de déménager en échange de compensations.

 

Il n’a pas détaillé les mesures qui seraient offertes aux personnes qui voudraient un dédommagement, mais M. Legault a expliqué qu’il y aurait un montant maximum qu’il serait possible de toucher.

Photo Agence QMI, Joël Lemay

« On est en train de regarder dans nos programmes pour qu’il y ait un incitatif à déménager. On ne veut pas qu’à répétition, les contribuables paient pour les dégâts qui [surviennent] régulièrement », a-t-il déclaré devant une digue érigée par des soldats des Forces armées canadiennes à l’île Bigras, à Laval.

« Il faut être lucide. Si c’est nécessaire de forcer des gens à se déplacer, il faudra le faire », a ajouté le premier ministre en précisant qu’il voyait les impacts des changements climatiques dans la fréquence accrue des inondations majeures.

Photo Agence QMI, Joël Lemay

De façon logique

« On n’est pas là pour aider de façon exagérée les gens qui sont plus fortunés, mais il faut le faire d’une façon logique », a dit M. Legault lorsque questionné à savoir si les sinistrés pourraient recevoir l’entièreté de la valeur de leur terrain en dédommagement.

Josée Morin. Résidente
Photo Martin Alarie
Josée Morin. Résidente

Cette déclaration n’a pas semblé convaincre une résidente de Laval, Josée Morin, qui était présente pour la visite du premier ministre, et dont le sous-sol de la maison a été inondé en 2017.

« Je suis une travailleuse autonome. Ma maison, c’est mon fonds de pension. S’ils me donnent 150 000 $ pour déménager, c’est ce qui me reste à payer en hypothèque. Je préfère autant me battre avec des digues et des sacs de sable chaque année », a-t-elle indiqué.

Photo DIDIER DEBUSSCHERE

François Legault a aussi salué l’intervention de l’armée, mais a déclaré par la suite qu’il souhaitait voir le fédéral payer une partie du déploiement.

Photo Agence QMI, Joël Lemay
Photo Agence QMI, Joël Lemay
Photo Agence QMI, Joël Lemay

♦ La Croix-Rouge sollicite vos dons afin de prêter main-forte aux personnes et aux familles. Ces dons peuvent être envoyés par téléphone (1 800 418-1111) ou via internet.