/news/politics
Navigation

Jagmeet Singh révèle avoir été agressé sexuellement enfant

Jagmeet Singh révèle avoir été agressé sexuellement enfant
Photo d'archives Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

 Le chef du nouveau Parti démocratique, Jagmeet Singh, a révélé avoir été agressé sexuellement durant son enfance, dans un livre autobiographique à paraître cette semaine. 

 Dans un extrait de Love & CourageAmour et courage»), publié en exclusivité dans le Toronto Star, le premier chef d’un parti fédéral issu d’une minorité y écrit que «M. N. m’a agressé. Il a lié sa perversion à ma performance, qui était ma principale motivation. Cela n’a pas pris longtemps pour que l’agression paraisse normale. C’est ce qui se passe avec une agression. Cela peut donner à la victime un sentiment de honte accablant, une honte si invalidante qu’on souffre en silence». 

 Toujours dans l’extrait, Jagmeet Singh explique comment la honte et la stigmatisation l’avaient conduit à nier l’existence de cette agression avant d’en arriver à se considérer comme une victime.  

 «Je devrais admettre que les agressions ont réellement eu lieu, que les conséquences de cet acte ont été dévastatrices pour moi et que je n’en suis pas responsable.»  

 Dans le reste du chapitre, Singh parle aussi du racisme auquel il a été confronté lorsqu’il était garçon à Windsor, en Ontario, à cause de sa couleur de peau et de son turban.  

 Déjà dans une entrevue accordée au Huffington Post en 2017, il indiquait qu’«il y avait beaucoup de racisme envers un gamin brun, avec de longs cheveux et un prénom avec de drôles sonorités [...] je me suis souvent bagarré à cette époque».