/sports/soccer/impact
Navigation

Une situation «assez spéciale à gérer» pour l’Impact

Une situation «assez spéciale à gérer» pour l’Impact
Photo Agence QMI, GREG M. COOPER

Coup d'oeil sur cet article

 Comme c’est le cas depuis le début de la saison, l’Impact de Montréal composera avec des circonstances difficiles dans les prochains jours. 

 L’affrontement face au Revolution de la Nouvelle-Angleterre, mercredi à Foxboro, en sera un huitième sur les pelouses étrangères en neuf rencontres pour le Bleu-Blanc-Noir. L’entraîneur-chef, Rémi Garde, avoue qu’il s’agit de conditions peu commodes. 

 «Je ne minimise pas que c’est une situation assez spéciale à gérer. Ça demande un gros mental. Il ne faut pas oublier aussi que certains ont eu des voyages avec les sélections», a-t-il mentionné après l’entraînement de sa troupe, lundi. 

 Le Français n’était toutefois pas prêt à jeter le blâme sur la Major League Soccer (MLS). 

 «Je ne suis pas sûr que la MLS ait décidé de nous faire jouer volontairement tous ces matchs à l’extérieur», a-t-il indiqué. «Je pense que c’est lié à la non-possibilité de faire des matchs de football ici [à Montréal] avant que le printemps ne se pointe le bout du nez.» 

 Browne : bientôt des nouvelles? 

 Garde a fait savoir qu’il espérait obtenir des nouvelles en soirée au sujet du nouveau porte-couleurs de l’Impact, Omar Browne. Il reste encore des détails à régler avant que l’intrigant milieu de terrain panaméen ne soit admissible à jouer. 

 «Ce soir [lundi], j’aurai plus d’éléments par rapport à ça», a laissé savoir l’entraîneur. «Les démarches sont en cours. J’ai bon espoir qu’il sera sélectionnable.» 

 Taïder à l’écart 

 Tout comme Ignacio Piatti, Saphir Taïder ne s’est pas entraîné pas avec ses coéquipiers et sa présence est donc incertaine pour le match de mercredi. 

 «Je ne sais pas encore [s’il jouera]», a dit Garde. «Je n’ai pas discuté avec le médecin aujourd’hui, mais Saphir avait signalé une gêne à l’issue des 45 premières minutes [samedi dernier contre l’Union de Philadelphie].» 

 L’Impact (3-3-2) tentera de racheter un revers de 3 à 0 encaissé en Pennsylvanie le week-end dernier.